Samuel Porreca, GM du futur Mandarin Oriental Lac de Côme

Décideurs

Samuel Porreca compte 20 années d’expérience dans l’hôtellerie. Il va diriger le premier resort du groupe Mandarin Oriental en Europe. Le 5 étoiles Mandarin Oriental Lac de Côme doit ouvrir au printemps 2019.

 

La chaîne Mandarin Oriental a nommé Samuel Porreca general manager de son nouvel hôtel en Italie, Mandarin Oriental Lac de Côme. Il sera accompagné de Luca Finardi, directeur général du Mandarin Oriental Milan et vice-président en charge des opérations Italie.

 

« Le Lac de Côme est devenu une adresse de choix pour les voyageurs haut de gamme. Je suis ravi de pouvoir travailler avec le groupe Mandarin Oriental et de contribuer à la création de cette magnifique propriété située dans l’une des destinations les plus exclusives d’Italie » déclare dans un communiqué Samuel Porreca.

 

Fort de 20 années d’expérience dans l’industrie hôtelière, Samuel Porreca a débuté sa carrière à Rome. Il a occupé des postes de direction au Relais & Châteaux Villa La Vedetta à Florence et dans deux hôtels de la chaîne hôtelière de luxe italienne, JK Places. Après Capri, il a ouvert le JK Place à Rome en 2012.

 

5 étoiles au bord du lac de Côme

Le resort Mandarin Oriental Lac de Côme doit ouvrir ses portes « au printemps prochain ». Le 5 étoiles compte 21 chambres et 52 suites ainsi que deux villas privées. Il offrira vue sur le lac ou les jardins depuis le restaurant gastronomique, le bar bistro et le poolbar au bord de la piscine flottant sur le lac.

 

« Plus grand spa de la région », le spa du Mandarin Oriental comprend un centre de remise en forme « ultra-moderne », 4 suites spa privées, 2 cabines de soin, un sauna et un hammam.

 

Intégré au groupe hongkongais Jardine Matheson, Mandarin Oriental gère 30 hôtels et 6 résidences haut de gamme dans 21 pays et territoires. Le Mandarin Oriental Paris a reçu la distinction Palace.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *