2005, année du centenaire et de la reprise pour Las Vegas

La capitale mondiale du jeu et de la fête surfe plus que jamais sur la reprise du tourisme américain. Étape incontournable de tout périple dans l’ouest américain, Las Vegas est actuellement la deuxième ville de prédilection des Français aux États-Unis, après New York, effet « Céline Dion » oblige.
Tenter d’imaginer à quoi pouvait ressembler Las Vegas il y a un siècle demande un gros effort. Et pour cause, en 1905, ce lieu-dit qui signifie « les prairies » n’était qu’un simple ranch construit sur les restes d’une ancienne mission abandonnée par les Mormons cinquante ans auparavant. Racheté par un sénateur du nom de William Clark, à la tête de la Compagnie des chemins de fer de San Pedro, Los Angeles et Salt Lake City, le domaine est revendu le 15 mai de cette même année sous forme de lots pour y fonder une agglomération baptisée Clark’s Las Vegas. C’est donc à partir de la ligne de chemin de fer que la ville s’est développée jusqu’à la crise de 1929. Grâce à la légalisation des jeux de hasard et à la libéralisation des lois sur le divorce promulguée par l’État du Nevada en 1931, elle échappe au marasme économique qui frappe les États-Unis dans les années 1930. Amorcé dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, le développement des hôtels-casinos s’est accéléré à partir des années 1960. Les établissements de luxe ont alors poussé comme des champignons sur le Strip, la principale artère de la ville, et les stars du music-hall, de Sinatra à Elvis, ont commencé à se presser sur les scènes de la ville. La sulfureuse légende de Vegas était née. Désertée au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, la cité reprend aujourd’hui sa place de capitale mondiale du jeu et de la fête avec un record annoncé de plus de 36 millions de visiteurs en 2004. Cette renaissance s’appuie essentiellement sur le marché américian où le slogan de la dernière campagne publicitaire de la ville, « ce qui se passe ici reste entre nous », a fait mouche. Sur le marché français, Las Vegas a là aussi rencontré un certain engouement, devenant la deuxième destination la plus fréquentée aux États-Unis et enregistrant une forte progression, notamment pendant la saison hiver. Située à la croisée des chemins entre côte californienne, Grand Canyon et parcs naturels de l’Utah, Las Vegas est une véritable plaque tournante du tourisme dans l’ouest américain qui permet d’allier découverte du mythe de la conquête de l’Ouest et séjour d’exception dans des hôtels uniques en leur genre. Et n’oublions pas les fameux shows qui ont fait la réputation de Vegas et, notamment depuis 2003, celui de la Québécoise préférée des Français, Céline Dion, qui se produit au Caesars Palace jusqu’en 2006. Une offre plus qu’attractive donc qui favorise l’allongement de la durée des séjours, comme le remarque Jean-Marie Douau, directeur de production chez Jetset. « Nous allons d’ailleurs ajouter une nuit supplémentaire au programme Réveillon proposé dans notre brochure hiver 2004-2005 », précise-t-il. Un réveillon qui s’annonce grandiose puisqu’il marquera le coup d’envoi des festivités du centenaire, inauguré par un feu d’artifice spectaculaire. Les principales manifestations auront lieu aux environs du 15 mai et tout au long de l’été 2005. Au programme : festival folklorique et grand rodéo pour célébrer la grande époque des pionniers américains, inauguration d’un Walk of Fame honorant les célébrités qui ont fait la gloire de la ville, restauration de bâtiments historiques (poste centrale, maisons des ouvriers du rail), célébration de 100 mariages au 100e jour du centenaire… Le calendrier détaillé des manifestations sera disponible sur le site Internet que l’OT de Las Vegas met en ligne à partir d’août prochain à l’occasion du centenaire (lasvegas2005.org). Une thématique que les agents de voyages devraient retrouver sur le stand du bureau de représentation de Las Vegas lors du prochain Top Résa ainsi que sur son site Internet en français (lasvegasfreedom.fr).
Télégrammes
Las Vegas dispose depuis le début du mois de juillet d’un monorail qui dessert en 15 minutes le Strip, entre le Sahara Hotel et le MGM Grand Hotel, de 6 h à 2 h du matin.
Le groupe Marriott projette l’ouverture l’année prochaine d’un hôtel de 548 chambres sur Paradise Road, près du Las Vegas Convention Center.
Euram, TO belge spécialiste de l’Amérique du Nord, propose sur son site euram.be un choix de 43 hôtels et 96 services à Las Vegas, incluant les mariages, les survols des parcs nationaux, les spectacles (dont celui de Céline Dion).
Ce sera le 28 avril 2005, jour de son anniversaire, que le milliardaire Steve Wynn inaugurera son nouvel hôtel de luxe de 2 698 chambres et suites, le Wynn Las Vegas. Les réservations seront ouvertes à partir de janvier 2005.
Le Paris-Las Vegas programme à partir du 16 août un nouveau spectacle intitulé « We will rock you », inspiré des musiques du groupe Queen.
L’Aladdin Resort va changer de nom à partir du 1er septembre 2004 pour devenir le Planet Hollywood.
L’Orleans ouvrira en novembre 2004 une nouvelle tour de 460 chambres donnant sur Tropicana Avenue.
L’ouverture de la nouvelle tour Spa Tower du Bellagio est attendue en décembre tandis que celle de la tour de 26 étages (949 chambres de luxe) du Caesars Palace devrait intervenir en 2005.
Le Venitian a annoncé la construction de sa troisième tour, baptisée Palazzo, prévue pour accueillir les premiers clients en 2006

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *