A Paris, une grève prive les touristes de tour Eiffel

MLa tour Eiffel est fermée aux touristes depuis mardi 15 h en raison d’un mouvement de grève, a-t-on appris mercredi auprès de la direction et du personnel du plus célèbre des monuments parisiens. Les personnels, a expliqué à l’AFP le secrétaire du comité d’entreprise Joaquim Suarez, sont inquiets des conséquences de la fin, en 2005, de la concession accordée à la SNTE (Société nouvelle d’exploitation de la tour Eiffel), par la mairie de Paris, propriétaire du terrain et du bâtiment. Selon lui, le mouvement de débrayage touche tous les services de la Tour. Les grévistes réclament un entretien avec Jean-Bernard Bros, président de la SNTE et également adjoint chargé du tourisme de Bertrand Delanoë. La SNTE, qui emploie 250 personnes, est détenue à 30 % par la mairie et à 70 % par la société d’économie mixte SAGI, elle-même filiale de Perexia (60 %) et de la ville de Paris de Paris (40 %). La concession d’exploitation expire fin 2005. La Tour reçoit habituellement quelque 15 000 visiteurs par jour (jusqu’à 30 000 quotidiens en période de haute fréquentation, comme en août). La dernière grève à la Tour avait eu lieu en 1998, autour de la négociation des 35 heures, selon la direction du monument.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *