African Safari Club met le Kenya à la portée des Provençaux

Destination

Cinq rotations Marseille-Monbasa.
Des combinés plage-safari.
Les plages et les parcs animaliers du Kenya à huit heures de vol de la Provence. Ce pourrait être l’accroche d’African Safari Club, leader mondial sur le marché des voyages au Kenya, de retour à Marseille. Le 17 avril, les 1er, 12, 26 mai et le 9 juin, l’opérateur assurera une rotation directe entre Marseille et Monbasa. La clientèle provençale aurait pu plus mal tomber. African Safari Club est en effet un groupe totalement intégré qui, non content de déjà compter dix hôtels-clubs et une dizaine de lodges au Kenya – et accessoirement de gérer un domaine aussi vaste que le département du Var… –, possède sa propre compagnie aérienne (African Safari Airways), une piste privée sur la côte pour desservir en petits avions le parc de Masai Mara ou la réserve de Kimana, et un navire de croisière pour visiter les îles de l’océan Indien !
Après Paris, Lyon et Mulhouse, l’arrivée de l’Airbus A310 tri-class (233 sièges) à Marseille résulte à la fois de la volonté de l’aéroport d’étoffer l’offre de dessertes et de la bonne tenue de la destination. Selon Eric Landry, directeur France de l’opérateur, le pays “a enregistré en un an 27,5 % de visiteurs supplémentaires depuis la France et 59 % de plus au niveau mondial”.
Deux produits sont taillés sur mesure pour la clientèle provençale : un séjour de 2 semaines à l’hôtel Coral/Palm Beach, à 14 kilomètres de Monbasa, incluant un safari de 2 jours dans les parcs de Tsavo Est et Ouest ; un autre séjour de 2 semaines à l’hôtel-club Watamu Beach (à 2 heures de Monbasa), incluant un safari de 3 jours dans le parc Masai Mara. Pour ces formules tout compris – seules les entrées des parcs et la surcharge carburant sont en sus –, le prix oscille entre 799 et 955 E pour le premier séjour, entre 999 et 1 155 E pour le second. Une réduction de 110 E est accordée pour toute réservation avant le 20 décembre, alors que la vente de 8 dossiers par un même agent lui offre un voyage gratuit au Kenya. “Les ventes au départ de la région s’annoncent bonnes. Nous comptons ainsi devenir pérennes en refaisant la même chose l’an prochain depuis Marseille ou Nice”, souligne Eric Landry. Le tout, bien sûr, à condition que la situation géopolitique et la sécurité du pays reste bonne.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *