Algérie : les touristes reviennent dans le sud saharien

Destination

Le ministre du Tourisme Algérien, Hassen Mermouri, a annoncé que le sud saharien avait accueilli en 2017 160 000 touristes, dont 10 000 étrangers, précisant que le tourisme saharien a connu « un réel essor par rapport à l’année dernière ».

Donner une nouvelle dynamique au tourisme en Algérie

« Le ministère du Tourisme œuvre à élargir les capacités d’accueil à 240 000 lits au cours des cinq prochaines années. Le tourisme saharien a connu cette année un réel essor comparativement à l’année passée », a indiqué Hassen Mermouri à la radio algérienne. Il a néanmoins reconnu un déficit en matière d’infrastructures hôtelières pour faire face à la demande qui est en constante augmentation.

 

D’une façon plus générale, il entend « donner une nouvelle dynamique au tourisme interne » en Algérie. « Les investisseurs privés s’orientent davantage vers le secteur du tourisme. Actuellement il y a 1 900 projets touristiques agréés au niveau national, dont plus de 600 projets sont en cours de réalisation » a indiqué Abdel Hamid Terghini, le directeur du Tourisme algérien. Il a insisté sur la nécessité de mettre en place 200 000 lits à l’horizon 2030, «pour pouvoir attirer un nombre important de touristes».

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *