Arabian Travel Market à Dubaï : forte affluence mais… très très peu de Français !

Destination
Sur le salon, stand KTS, Jocelyne Hossari, Adeline Fiani, Jean Fiani et Jocelyne Hossari, KTS Tourisme et Voyages, Nathalie Abi Ghanem Leclarc, International & Vip Developpement Manager le grand musée du parfum, Thibault Carte, Galerie Lafayette Paris Haussmann, Sébastien Bazin, chauffeurs de maître, Florence Poli et Emmanuelle Smith, B Signature Hotels and resorts.

La 25e édition de l’Arabian Travel Market (ATM), organisé à Dubaï par Reed Exhibitions s’affirme comme le plus grand salon B2B du tourisme au Moyen Orient. Il a refermé ses portes le 25 avril après quatre jours intenses nourris par 2800 exposants, près de 40 000 visiteurs, 150 pays représentés  et des contrats signés pour quelque 2,5 milliards de dollars.

Toute l’offre touristique  des pays du Proche-Orient et du Moyen-Orient

Sur les 26 000 m2 déployés au World Trade Center de Dubaï, l’offre touristique  des pays du Proche et Moyen-Orient, en particulier des Emirats Arabes Unis (UAE) s’exposait en grand aux côtés des zones Afrique du Nord, Asie, Amérique Europe. Depuis la création de l’ATM,  le secteur hôtelier n’a connu une telle visibilité, occupant à lui seul 20% de la superficie totale du salon, dans un lieu dédié. Du jamais vu, tout comme la venue de 100 nouveaux exposants dont Visit Finlande, Provence de Guizhou (Chine), Shanghai, la Hongrie, la Bosnie-Herzégovine, le Kurdistan…Ou encore le bureau de promotion du Liban, « Visit Lebanon » créé par le ministère du tourisme en septembre dernier, avec dans ses rangs Léocadie Baka, en charge notamment du marché français.

Pas de Pavillon français !

Et pas de stand France cette année. Explication. Atout France, en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme de Paris Ile-de-France, a préféré se recentrer sur le workshop Marhaba France, 4e édition, qui s’est tenu à Dubaï juste avant l’ATM, les 20 et 21 avril, aménageant des rendez-vous entre les opérateurs français et 100 agents de voyages et tour-opérateurs de la zone Proche et Moyen-Orient.

Alors, absente la France ? Pas vraiment. En témoignent l’impressionnant stand du groupe Accor, la présence d’une dizaine d’hôtels parisiens ou de la Côte d’Azur,  de la ville, Cannes… Et sur la zone Europe, face au superbe et immense pavillon de l’Italie, le petit stand « KTS France » particulièrement animé, entre le pilote, le réceptif  et DMC KTS qui fête ses 60 ans cette année, et ses partenaires pour cet événement, Galerie Lafayette, Hotel B Signature, le Grand Musée du Parfum à Paris, et Chauffeurs de Maître. La directrice générale de KTS France, Adeline Fiani éclaire : « Nous étions au workhop Marhaba France, mais être présent à l’ATM ouvre à d’autres pays, comme l’Iran, Les Philippines, le Kazakhstan. Cela fait 20 ans que je viens pour le réceptif en France, KTS a été le premier à ouvrir la destination France aux pays du Golfe. C’est important d’être ici  ». A l’heure du bilan, Emmanuelle Smith pour les hôtels B Signature se montrait enthousiaste « Cela nous a permis de nous faire connaître auprès des clients de KTS qui sont très « luxury ». On a eu des Koweitiens, des Saoudiens, des Indiens, des Pakistanais, et même des Brésiliens et des Russes. Les Saoudiens nous ont acheté deux juniors suites, sur six nuits, on arrive tout de suite à de beaux budgets. L’objectif est d’accroitre  notre visibilité auprès de cette clientèle du Moyen-Orient. Ce qui est intéressant également, c’est aussi d’aller voir sur le salon toutes ces agences des Emirats qui ont des demandes de leur clientèle pour visiter Paris. Ici au Moyen-Orient on fonctionne beaucoup avec les DMC. L’hôtel lui-même doit se faire connaître auprès de l’agence, après la vente pourra se faire en direct, soit via un DMC ».

Dubaï met le turbo en vue de l’exposition universelle de 2020

Objectif 20 millions de touristes en 2020 pour l’Exposition Universelle qui se tiendra à Dubaï, du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021. On met le turbo pour terminer 160 000 chambres d’hôtels à temps pour accueillir 5 millions de visiteurs supplémentaires (15,8 M de touristes en 2017) ; En mars dernier, la capacité hôtelière atteignait les 108 807 chambres réparties sur 689 hôtels dont le taux d’occupation atteignait les 87% !

Parmi les 164 nouveaux établissements ouverts sur les douze derniers mois, figure Bulgari Resort Dubaï, 120 chambres et suites et 20 villas, implanté depuis janvier dernier sur l’île artificielle de Jumeirah. Autre fleuron ouvert depuis février, le Gevora, (528 chambres), resort de la chaîne Marriott détient  le record du plus haut hôtel du monde, 356 mètres, avec sa tour de 75 étages.

Depuis avril dernier, le légendaire  paquebot Queen Elizabeth 2 s’est transformé  en hôtel flottant ; dans le hall, un musée interactif plonge dans l’histoire du navire de légende. Attendu en 2019, le complexe hôtelier Royal Atlantis sur l’île de Palm Jumeirah offrira 800 chambres ; il est considéré comme l’un des plus grands projets de Dubaï.

A la pointe de l’innovation, Dubaï  poursuit dans le spectaculaire, le jamais vu, Ouvert le 1er janvier, The Frame, visible à des kilomètres à la ronde, prend la forme d’un cadre de tableau ; il se compose de deux tours verticales de 150 mètres de haut réunies au sommet par un pont de verre de 93 mètres depuis lequel les visiteurs bénéficient d’une vue époustouflante. Au pied de l’édifice, se pose une salle exposant la ville du futur.

Et depuis le 12 mai, la récente zone balnéaire La Mer à Jumeirah déploie le nouveau parc aquatique : La Laguna Waterpark dont l’attraction phare « The Ultimate Surf Machine » n’existe qu’en trois exemplaires dans le monde.

Déjà les dates de la prochaine édition sont connues. Ce sera du dimanche 28 avril au 1er mai 2919.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *