Asie: les Français voyagent beaucoup et passent par des agences traditionnelles

Les réservations « Asie » pour l’été sont en croissance, avec la Thaïlande en tête. Les stop-overs font progresser les séjours dans les émirats, notamment Dubaï. L’hiver 2016-2017 avait déjà été très bon pour la zone Asie-Pacifique.

 

« Ça va bien, les tendances sont bonnes » a annoncé en préambule Sébastien Cron le 18 mars. Le directeur commercial et marketing de ForwardKeys* a présenté les résultats de son étude « Asie-Pacifique/ Moyen-Orient » lors de la dernière conférence Pata France.

Sébastien Cron, directeur commercial et marketing de ForwardKeys France.

Les Français voyagent toujours plus vers les destinations asiatiques et moyen-orientales: +7,3% à l’été 2016 (entre mai et octobre), +5,5% sur l’hiver dernier (novembre-mars). Et en avril, les bookings sont déjà en hausse de 4,5% par rapport à l’an dernier. En termes de résas vers la seule Asie-Pacifique sur mai-octobre, le marché français est très dynamique (+9,8%). Et même plus que les Britanniques (+5,5%) ou les Allemands (+5%).

 

 

 

Une région intéressante pour les agences

L’Asie se caractérise par une forte proportion de repeaters souligne Guillaume Linton, président du chapitre France de la Pata. « Ce sont des destinations génératrices de collections » ajoute-t-il.

La Birmanie est l’une des destinations d’Asie en forte croissance.

« Quand on prend goût à l’Asie qui est multi-destinations, on y retourne en allant à chaque fois vers une autre destination plus pointue », explique celui qui est aussi directeur commercial du TO spécialiste, Asia. C’est une logique qui s’observe « sur les groupes comme sur les voyages individuels ».

 

Au Vietnam aussi, selon ForwardKeys, les Français ont été plus nombreux (+7%) à l’été 2016.

Outre le phénomène de répétition, l’Asie, considérée comme sûre, est aussi une valeur refuge pour les voyageurs et… les agences. Pour l’été 2017, l’avantage va d’ailleurs aux agences traditionnelles plutôt qu’aux opérateurs en ligne.

 

Chez les OTAs qui représentent 30% des parts de marché (PDM) sur l’Asie, les réservations sont en recul de 6,1% indique ForwardKeys. Alors que dans les agences de voyages traditionnelles (plus de 65% de PDM), les résas Asie sont en croissance de 18,4%.

 

La Thaïlande en vedette

La Thaïlande reste la destination numéro un des Français en Asie.

Dans le détail, la Thaïlande arrive en tête du top 20 de ForwardKeys pour l’hiver et du Top 5 des six prochains mois. La destination capte une clientèle loisirs individuels à 72%. Pour une durée de séjour moyenne de 12 nuits sur place mais qui monte à 19 nuits si l’on tient compte des vols, des stop-overs, des combinés, etc.

Dubaï est l’aéroport du Moyen-Orient le plus prisé des Français se rendant en Asie, devant Doha, Istanbul et Abu Dhabi.

 

 

Les émirats se sont glissés à la deuxième place du classement de l’hiver – les hubs de leurs compagnies aériennes captent 25% du trafic en transit vers l’Asie. Mais seuls 2% de ces voyageurs y passent plus d’une nuit.

 

 

Avec +15%, l’Inde se classe 5e des réservations pour les 6 prochains mois.

En revanche sur l’été, les émirats passent à la troisième place, l’Indonésie les devançant pour les résas de mai-octobre. Sur la même période, le Top 5 est complété par le Japon et l’Inde. Tous ces pays enregistrent des croissances à deux chiffres.

 

 

 

Pour les baisses de cet été, ForwardKeys cite la Chine (-6,7%) qui poursuit sa descente (-2% sur l’hiver), l’Australie (-1%) et la Nouvelle-Zélande (-6,5%), ainsi que la Corée du Sud (-2,8%) et Hongkong (-22,5%).

 

 

*Les données de ForwardKeys sont récoltées auprès des GDS. Pour la première fois cette année, l’étude inclut la région Moyen-Orient dans son objet « Asie-Pacifique ».

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *