Avec 81,4 millions touristes étrangers, la France bat un nouveau record

La France confirme sa position de première destination touristique mondiale avec 81,4 millions de touristes étrangers en 2011. C'est un nouveau record, selon le rapport annuel de la Direction générale de la compétitivité de l'industrie et des services (DGCIS). Le précédent record était de 77,6 millions en 2010, soit une progression de 4,8% en 2011 malgré un contexte international "instable" sur les plans économique et politique, selon l'étude. Les pays émergents (Russie, Chine et Brésil) restent le moteur de la progression des touristes étrangers en France avec +17%, même si la hausse est deux fois moindre qu'entre 2009 et 2010, souligne la DGCIS. Les arrivées de touristes chinois ont bondi de 23,9% mais ne représentent encore que 1,1 million de personnes. Après trois années de baisse, le nombre de touristes américains repart à la hausse : +14% à 3,3 millions et les touristes japonais retrouvent une dynamique positive (+4,3%). Les clientèles européennes fournissent de très loin le plus gros contingent de touristes étrangers (83,3% de l'ensemble). Elles ont progressé de 3,1% en un an à 67,8 millions. Le Portugal, l'Irlande et la Grèce, malmenés par la crise économique, accusent conjointement une diminution de plus de 15% du nombre de touristes à destination de la France, alors que l'Italie et l'Espagne, touchés également, affichent des hausses dépassant légèrement les 10%. En revanche, la France reste toujours 3e, derrière les Etats-Unis et l'Espagne, en montant total des dépenses. 

Vos réactions (2)

  1. Il faudrait dire aux Chinois qu’ils viennent en Auvergne et autres régions dans le genre, parce que franchement dans notre coin, les 81.4 millions on ne les voit pas… nos entreprises (auberges, restaurants…) sont au bord de la faillite!

  2. Formidable, notre pays est le plus le plus visité. Sérieusement, restons pragmatique, les recettes ne sont pas à la hauteur de ce « nouveau record ».
    Ces touristes passent prennent des photos qu’ils partagent dans l’instant avec leurs amis , mais n’ont pas ouvert leur porte-monnaie…

Réagir à l'article