Avec « Croatie365 », la Croatie veut des touristes toute l’année

Destination

Un projet touristique qui vise à améliorer la fréquentation hors saison et renforcer l’image de la Croatie, c’est "Croatie365". Pour le présenter aux professionnels français, le ministre du Tourisme et le DG de l’OT ont fait le déplacement à Paris mardi dernier.Les Français connaissent un peu la Croatie, surtout sa côte Adriatique pour des séjours en bateau pendant les mois d’été. Et de plus en plus à travers les circuits et hôtels-clubs de tour-opérateurs bien installés sur la destination comme Top of Travel, Look, Fram…
Et ils apprécient : les arrivées touristiques françaises ont connu une progression de 6% en 2012 et de 7,4% en 2013, à 455 600 voyageurs pour 1,7 million de nuitées. Pour 2014, la tendance est à la stabilité (environ -1%) avec près de 408 000 Français accueillis entre janvier et septembre.
 
Opération 365
C’est ainsi que Darko Lorencin, ministre du Tourisme croate, et Ratomir Ivivic, directeur général de l’office de tourisme, sont venus le 14 octobre à Paris à la rencontre des professionnels français. Car le pays qui aimerait faire connaître ses richesses a lancé une grande campagne de promotion mondiale intitulée "Croatie365". Elle se compose d’éductours, présentations aux partenaires TO et aériens… et d’un nouveau site Web, croatie365.eu (disponible en français).
Le site reprend les six thématiques choisies par l’OT pour désaisonnaliser la fréquentation : culture, vins & gastronomie, cyclisme, activités de plein air, santé & bien-être, voyages d’affaires. Des partenaires offices de tourisme, villes (Korcula) ou micro-régions (Istrie du Sud) ont été mobilisés pour proposer des offres toute l’année.
 
Plus de Français plus tôt
La France fait déjà partie du Top3 des clientèles d’avant-saison dans la Dalmatie, mais l’OT souhaiterait que les Français pensent à la Croatie pour les vacances de Pâques. Autour de la thématique "culture" bien sûr, mais aussi "gastronomie".
Sur le marché français, seule Zagreb bien desservie en direct de Paris par Croatia Airlines, se vend en toute saison, pour un city break. Split et Dubrovnik ont du succès, mais pâtissent du manque de liaisons aériennes directes. Elles seront plus accessibles en 2015 avec l’ouverture de vols sur Bordeaux et Nantes par Volotea.
Autre point en voie d’amélioration, la sous-capacité hôtelière. 60% de l’hébergement se fait d’ailleurs chez l’habitant. Mais la Croatie a un projet de rénovation et de construction de 12.000 chambres supplémentaires. Le pays compte néanmoins de très beaux établissements, tel l’Esplanade à Zagreb, à des prix accessibles en hiver. La ville a même été désignée "capitale d’Europe du Sud la moins chère" par Tripadvisor. De quoi encourager les clients à choisir la Croatie…

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *