Avec le « Grand Tour », la Suisse crée sa route touristique

Destination

​Pour faire découvrir la beauté de ses paysages, la Suisse a lancé un nouveau produit. Les bonnes adresses de cet itinéraire sont détaillées dans un Guide du Routard spécial. Le Grand Tour de Suisse peut se faire par la route ou par le train."Un couteau suisse du tourisme pour le voyageur." C'est ainsi que le 20 mai Gilles Dind, directeur de Suisse Tourisme en France, a défini avec une pointe d'humour ce nouveau produit qui se veut une Route 66 helvète. Le Grand Tour de Suisse est une suggestion d'itinéraires pour admirer "les plus beaux endroits" du pays. Des paysages dont la beauté est reconnue à travers le monde a rappelé l'ambassadeur de Suisse en France, Bernardino Regazzoni. Ce Grand Tour forme une boucle de quelque 1.600 km (1.000 miles) composée de 12 tronçons. Tous les cantons n'y figurent pas, mais il réunit pas moins "44 incontournables, 22 lacs, les 11 sites du pays classés par l'Unesco et 5 cols de montagne d'exception".

 
Route et rail
Le périple a sa propre signalétique en rouge et blanc –"les panneaux sont en cours d'installation, sur un rythme fidèle à la réputation suisse" a ajouté Gilles Dind. Le Grand Tour peut s'effectuer en 6 à 8 jours au total. Car la taille de la Suisse est aussi un de ses atouts. "Ce petit territoire concentre des expériences fortes et faciles d'accès" a souligné le directeur de l'OT.

Que ce soit à moto ou en voiture, le Grand Tour bénéficie de la qualité des infrastructures routières suisses. De la même manière, sa déclinaison ferroviaire, The Grand Train Tour, offre d'incroyables ouvrages en altitude. Surtout, le voyageur n'ayant pas à se concentrer sur la conduite a l'avantage de pouvoir profiter davantage de la vue…
 
Guide du Routard et tarifs
Pour accompagner ce lancement international du Grand Tour de Suisse, est édité un Guide du Routard spécifique et "en couleur" a souligné Philippe Gloaguen. Le fondateur de la collection s'est réjoui de ce troisième opus en deux ans consacré à la Suisse, avec un guide Genève et un autre sur le Jura franco-suisse. Sans compter que le guide général sur le pays est "largement utilisé par les Suisses eux-mêmes" a indiqué Philippe Gloaguen.

Le guide Grand Tour répond en fait à deux tendances: le voyage itinérant et la maîtrise du budget. Le voyage itinérant est en progression de 27% en Suisse et représente 82% des séjours de plus de 4 nuits selon les chiffres de Suisse Tourisme. Quant aux tarifs hôteliers et autres, majorés depuis janvier 2015 avec la fin du plancher fixé pour la parité avec l'euro, c'est "un défi pour le tourisme" a reconnu Gilles Dind. "Le Guide du Routard s'est toujours attaché à présenter des adresses avec le meilleur rapport qualité-prix, c'est une raison de son succès" a expliqué son fondateur.

Ce guide "permet de découvrir la Suisse à des tarifs abordables pour les voyageurs français" a-t-il ajouté. Ils pourront ainsi (mieux) apprécier les nombreux vignobles que les représentants du tourisme du Valais, de Vaud et de Fribourg ont présentés, ou se contenter de la centaine de fontaines d'eau potable de Berne

-
Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *