Barcelone veut se projeter au centre des cultures du monde

Destination

Après les JO de 1992, Barcelone poursuit sur sa lancée et « invente » le Forum 2004, sorte d’exposition universelle consacrée aux cultures du monde, au développement durable et à la paix. Une manifestation qui a pour cadre un gigantesque ensemble architectural flambant neuf et qui déborde largement dans la cité elle-même. Au programme, des colloques, des rencontres, des expositions, des concerts… Que des bonnes raisons d’envoyer des clients à Barcelone.
Après avoir été l’épicentre du monde sportif en 1992, Barcelone se rêve désormais cœur battant de la culture mondiale. Quelle autre ville que la perle de Catalogne – cet endroit où, comme le dit le célèbre artiste Paco Ibanez, « les fenêtres sont un peu plus ouvertes qu’ailleurs » – pouvait se lancer dans un projet aussi fou que le Forum ? Le Forum Barcelone 2004 est une entreprise aussi pharaonique qu’une exposition universelle, à ceci près qu’elle est sous-tendue par 3 axes majeurs : la diversité culturelle, le développement durable et les conditions de la paix. Trois thèmes quoi sont exploités depuis le 9 mai dernier et pour 141 jours, sous forme de spectacles, d’expositions, de conférences, de congrès et de toute une flopée de manifestations invitant, comme le précise la communication des organisateurs, « à la réflexion comme à la fête ». Organisée par la ville de Barcelone, le gouvernement autonome de Catalogne, l’État espagnol et soutenue par l’Unesco, la manifestation se déroule en fait en plusieurs lieux distincts. D’abord le site du Forum lui-même, installé en bord de mer, tout au bout de la longue avenue Diagonal, à la frontière de Barcelone et de Sant Adrià de Besos. Construit dans un style résolument moderne, il se subdivise en plusieurs espaces et édifices : la place, d’une dimension de 16 hectares donnant sur la mer et couverte d’une structure rappelant une haïma (tente berbère) ; le bâtiment du Forum, de forme triangulaire, qui abrite un auditorium pouvant accueillir jusqu’à 3 200 personnes, le centre de convention (qui revendique, avec 15 000 personnes, la plus grande capacité d’Europe du sud) qui héberge 2 grandes expositions, « Voix » et « Villes, carrefour » ; le parc de l’auditorium, espace vert qui s’étend sur un terrain vallonné et qui comprend une zone de loisirs, des scènes et des gradins. Le parc est bordé par l’espace de baignade (complété par l’île artificielle de Pangea, située à une soixantaine de mètres au large). Vient ensuite le port de plaisance (où se dérouleront 2 expositions « Les guerriers de X’ian » et « Habiter le monde »), qui sépare le site du forum de celui du parc de la paix, vaste espace vert de 3 hectares disposant d’une plage de 500 m de long. Mais le Forum, ce n’est pas seulement ça. Il déborde aussi largement dans la ville de Barcelone elle-même avec quelque 180 spectacles (musique, théâtre, danse) et animations de rue, 20 expositions (organisée dans des lieux aussi divers que le musée Picasso, la fondation Juan Miro, le musée d’art contemporain de Barcelone…) et un festival de la mer se succédant dans toute la cité pendant 141 jours. Bref, de quoi trouver 1 000 idées pour donner à ses clients des envies de Catalogne. Si en plus on y ajoute que 2004 est l’année Dali en Espagne et que Barcelone ne sera pas en reste par rapport aux autres grandes villes de la péninsule…
Pour être au fait de la programmation, une adresse Internet : www.barcelona200.org.
L’avis des spécialistes de la destination Espagne
Bruno Gallois, DG de Marsans / Transtours
« Même si nous en parlons en brochure, nous ne programmons pas directement la manifestation. Sachant que soit le client est un habitué de la destination, donc il en a déjà entendu parlé et il se rend à Barcelone pour ça, soit c’est son premier séjour et en 3 ou 4 jours – la durée moyenne d’un séjour à Barcelone – il n’aura pas forcément le temps de faire autre chose que les incontournables. Reste que le Forum apporte une fois de plus la preuve que Barcelone est une ville qui se bouge. »
Jean-Michel Petit, DG de Mundicolor
« Étant donné que c’est un peu compliqué d’obtenir des places à l’avance, nous ne vendons pas d’entrées pour le Forum. Néanmoins, nous en avons parlé aux agences de voyages. Mais, durant le Forum, il y a beaucoup de conférences et autres colloques un petit peu trop « ésotériques » pour être facilement marquetés, donc commercialisables. Si on ajoute à cela que les hôtels qui ont poussé dans le quartier sont un peu trop excentrés pour nos clients… De toute façon, Barcelone fait le plein quasiment toute l’année, avec ou sans Forum. Ce qui n’empêche pas que plus on parle d’une destination, mieux c’est. D’autant que la réalisation architecturale est remarquable. »

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *