Baromètre OMT : record d’arrivées de touristes entre janvier et août 2017, bonne tenue des destinations méditerranéennes

tunisie

Entre janvier et août 2017, les destinations du monde entier ont accueilli 901 millions d’arrivées de touristes internationaux (visiteurs qui passent la nuit), 56 millions de plus qu’au cours de la même période de 2016, soit une progression de 7% bien supérieure à celle des années précédentes. Compte tenu de l’optimisme des perspectives concernant les derniers mois de l’année, 2017 devrait s’inscrire comme huitième année consécutive de forte croissance du tourisme international.

Taux de croissance à deux chiffres

De plus, selon le dernier baromètre OMT du tourisme mondial, le nombre total d’arrivées de touristes internationaux en juillet et août a dépassé pour la première fois la barre des 300 millions. De nombreuses destinations ont enregistré des taux de croissance à deux chiffres, notamment sur le pourtour méditerranéen. Les résultats traduisent une croissance soutenue dans de nombreuses destinations, combinée au redressement de celles qui avaient récemment accusé des problèmes de sécurité.

Redressement de l’Afrique du Nord

 

C’est l’Afrique (+9%) qui a connu la croissance la plus rapide des cinq régions grâce au vif redressement de l’Afrique du Nord (+15%) et aux bons résultats de l’Afrique subsaharienne (+5%).

L’Asie du Sud (+10%) se situe en tête de la croissance en Asie-Pacifique (+6%), suivie de l’Asie du Sud-Est (+8%) et de l’Océanie (+7%), les résultats de l’Asie du Nord-Est (+3%) étant assez mitigés.

La plupart des destinations des Amériques (+3%) ont continué de bénéficier de résultats positifs. L’Amérique du Sud se détache (+7%), suivie de l’Amérique centrale et des Caraïbes (+4% dans les deux cas). En Amérique du Nord (+2%), les résultats solides du Mexique et du Canada contrastent avec un déclin aux Etats-Unis, la plus grande destination de la région.

Forte demande des grands marchés émetteurs, rebond de la Russie et du Brésil

La croissance du nombre de visiteurs d’entrée dans les destinations du monde entier a été alimentée par une forte demande sur la plupart des marchés émetteurs.

Parmi les dix premiers marchés, les dépenses de tourisme international ont monté plus rapidement en Chine (+19%), en République de Corée (+12%), aux États-Unis (+8%) et au Canada (+7%). En Allemagne, au Royaume-Uni, en Australie, en Italie et à Hong-Kong (Chine), elles ont augmenté de 3 à 5%, la France faisant état quant à elle d’une progression modeste de 1%.

Il convient de souligner, hors des dix premiers marchés, une reprise significative de la demande en Fédération de Russie (+27%) et au Brésil (+35%) après plusieurs années de contraction des dépenses touristiques à l’étranger.

Publié par

Vos réactions

  1. Chiffres difficiles à contester.
    Dès demain, les discours des élus et des structures para publiques vont continuer de nous qualifier de première destination mondiale, de la capitale la plus attractive du monde etc.
    Regardons en face la réalité crue :
    + 19% de dépense par visiteur en Chine
    + 18% aux US
    + 1% en France
    Et quelle politique est prônée, financée ? Plus de touristes.
    L’aveuglement confine à la bêtise.
    100 millions de touristes, c’est plus d’aéroport, plus d’autoroute, plus de train pour les périodes de pointe. Et pas de recettes en face.
    L’autre politique c’est de développer l’état d’esprit d’un service qui incite subtilement plus de consommation, pas d’augmenter les prix ! car 20€ de plus par visiteur étranger c’est 1,6 Milliards de devises étrangères en plus dans la balance des paiements. En revanche si l’on doit faire les infrastructures pour recevoir 100 millions d’étrangers touristes, nous dépenserons plusieurs dizaines de millions d’Euros non rentabilisés avant 30 ou 40 ans.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *