Brexit : les bons conseils de Visit Britain aux voyageurs

Destination

Suite aux récents développements concernant le Brexit, Visit Britain, Office du Tourisme de la Grande-Bretagne, délivre des conseils aux visiteurs qui ont l’intention de se rendre dans le pays cette année et au-delà.

 

 

Les 900 ans du château de Leeds, le bicentenaire de la naissance de la Reine Victoria, l’année de la découverte au Pays de Galles… D’événements sportifs en célébrations littéraires, de festivals de musique en ouvertures de nouvelles galeries ou musées, les évènements seront riches et nombreux cette année en Grande-Bretagne.

 

Aussi le gouvernement britannique et la Commission Européenne ont assuré que les vols continueraient à opérer entre le Royaume-Uni et l’Union européenne après le 29 mars 2019, indépendamment des négociations plus larges autour du Brexit. Avec ou sans accord sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, les ressortissants de l’UE pourront continuer à voyager simplement avec leurs cartes d’identité au moins jusqu’au 31 décembre 2020.

 

Par ailleurs, les visiteurs citoyens des États membres actuels de l’UE possédant un passeport biométrique en cours de validité pourront continuer à utiliser les portails électroniques (Parafe) pour une entrée rapide et facile au Royaume-Uni. Dans les deux cas, les visiteurs citoyens des États membres actuels de l’UE continueront à pouvoir voyager sans visa.

 

 

Pour des informations à jour, Visit Britain recommande de consulter les sites internet des gouvernements britannique et français.

 

 

« Les hôtels, les boutiques et les attractions touristiques du Royaume-Uni offrent un très bon rapport qualité-prix, d’autant plus que la livre sterling est à un taux très attractif, c’est donc le moment idéal pour réserver un voyage. Les visiteurs étrangers seront toujours les bienvenus en Grande-Bretagne » fait savoir dans un communiqué l’Office de Tourisme de Grande-Bretagne.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *