Buenos Aires mise sur les étudiants français

Destination

Disposant de 11 accords bilatéraux avec des universités étrangères, Buenos Aires est une destination particulièrement prisée des jeunes étudiants français.

 

Avec 10 000 étudiants français ayant effectué un séjour d’études à Buenos Aires en 2018, Paris est la première ville émettrice d’étudiants suivie de Toulouse, Lyon, Rennes et Bordeaux. Ils représentent ainsi 15 % (67 200) des visiteurs français à Buenos Aires l’année dernière. La capitale argentine possède une trentaine d’universités, dont la célèbre Université de Buenos Aires (UBA) ayant formé 4 prix Nobels. Son excellence académique a attiré l’an dernier des étudiants français principalement dans les domaines de l’ingénierie (46%), l’agronomie (24%) et l’économie (13%).

Véritables ambassadeurs de la destination mais également sources de recettes touristiques importantes (119 455 425€ en 2018), les 69 021 étudiants internationaux représentent un enjeu de taille pour l’Argentine. D’ici 2021, l’objectif est de doubler le nombre d’étudiants étrangers.

 

Dans le cadre de sa stratégie de croissance sur ce segment, l’organisme Study Buenos Aires, entièrement dédié au rayonnement de la ville sur la scène internationale, a été créé en 2016.

En 2018, 255 étudiants français ont profité de ses nombreux services proposés à travers une plateforme en ligne. Parmi eux, le Welcome Kit, véritable bible des étudiants mis à disposition gratuitement pour leur faire profiter d’avantages : réductions sur les transferts et les auberges de jeunesse, carte SIM, carte de transports pour découvrir la ville en bus ou en métro, programme de 70 activités et invitation à des petits déjeuners de bienvenue en présence d’équipes de professionnels qualifiés.

 

D’autres structures non-gouvernementales proposent l’accueil de ces étudiants. C’est le cas de Buenos Aires International Student (aussi appelé BAIS Argentina), dont l’équipe composée de jeunes des quatre coins du monde, favorise les rencontres, les démarches administratives et d’obtention de logement.

 

Après avoir étudié à Buenos Aires et s’être pleinement accoutumé au mode de vie local, certains souhaitent prolonger leur séjour argentin grâce au Visa Vacances-Travail. Mis en place par le gouvernement argentin depuis 2011, ce programme offre 900 visas à des jeunes de 18 à 35 ans, qui souhaitent travailler et voyager dans le pays pendant un an. L’Argentine est le deuxième pays à avoir étendu la limite d’âge d’obtention de ce visa (après le Canada), ce qui va dans le sens de sa stratégie de développement sur le segment jeunes. En 2018, 484 français ont profité de ce programme.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *