Californie : fuite de pétrole sur les plages de Santa Barbara

Destination

Une fuite dans un pipeline a déversé des centaines de tonnes de pétrole le 19 mai. La zone touchée est à 225 km au nord de Los Angeles. Le gouverneur de Californie a décrété l'état d'urgence mercredi.Sur une zone d'environ 15 km de long, le pétrole s'est répandu dans l'océan Pacifique. Et a touché les côtes du comté de Santa Barbara, en Californie dès mardi soir. Des équipes de nettoyage sont à pied d'œuvre pour débarrasser les plages du brut apporté par les vagues. Notamment à Refugio State Beach, au nord de Los Angeles.
   
Grâce à l'état d'urgence décrété par le gouverneur de Californie, Jerry Brown, des fonds ont pu être débloqués pour faire face à la situation. Le nettoyage des plages mazoutées se fait à la main. Les équipes sont composées de membres des garde-côtes et des parcs nationaux, de pompiers du comté… 400.000 litres de pétrole pourraient s'être répandues. La compagnie d'équipement pétrolier Plains All American Pipeline LP propriétaire du pipeline incriminé a fait savoir qu'elle allait prendre à sa charge les coûts de nettoyage.
 


 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *