Cap Australie 2015 : les Flinders ranges, ou la route du bush

Destination

La route vers Wilpena pound, dans les Flinders ranges, à 450 km et quelque poussière d’Adélaïde, est déjà tout un programme : Port Germein et sa grande jetée de bois,  Quorn, avec la vieille gare du Ghan, aujourd’hui musée, son restaurant Emilies’s bistro des années 1800, et les grands espaces céréaliers qui font place aux couleurs ocre et rouge de la chaine montagneuse.
 Et partout un arbre splendide, l’eucalyptus River red gum, souvent centenaire, avec son grand tronc blanc et ses branches puissantes, au houppier arrondi. Surprise : le Wilpena pound resort, tout juste sous contrat Accor, est plein à craquer, bungalows et camping compris. C’est que nous sommes le week end de Pâques, période de grands départs pour les Australiens. De touristes internationaux, pas l’ombre d’un : la destination est rare, et c’est une première même pour Australie tours, spécialiste de la destination, et les neuf agents de voyage de Cap Australie 2015. La journée du lendemain débute par la visite d’un luxueux hébergement en bungalows, le Rawnsley Parc station, et se poursuit par une journée découverte en 4X4 avec le propriétaire, par ailleurs à la tête d’une modeste propriété de 12.000 hectares et 2.500 moutons !  Les rock-wallabies se font désirer dans la Brachina gorge, mais le groupe, sur un chemin de terre, a le grand privilège de pouvoir observer et photographier des kangourous par dizaines, en liberté, sur plusieurs kilomètres. Un moment magique et inoubliable. Hervé Papin, d’Australie tours, réserve ensuite une surprise aux heureux voyageurs : un coucher de soleil sur le cirque montagneux de Wilpena pound depuis le sommet d’une colline, Pugilist hill, en buvant une coupe de champagne. Un spectacle splendide qui restera lui aussi comme l’un des temps forts du voyage. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, le groupe a enfin la chance d’assister à une magnifique éclipse totale de lune, au milieu d’un ciel littéralement couvert d’étoiles, loin de la pollution lumineuse des villes. France, de Qantas, était, de plaisir, en quasi apesanteur !
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *