Casablanca veut montrer ses ambitions touristiques

Destination

Pas moins de 1,8 milliard d’euros seront investis pour faire de Casablanca une grande métropole touristique, selon un « contrat-programme » du Conseil régional du tourisme publié mardi. Capitale économique du Maroc, Casablanca est actuellement la troisième destination touristique du royaume derrière Marrakech et Agadir. Par ailleurs, la ville accueille actuellement la 4e édition des Assises nationales du tourisme au cours desquelles seront évoquées les projets touristiques jusqu’en 2010. L’objectif du CRT est d’accueillir un million de touristes étrangers dans cette métropole, d’ici huit ans, contre 450 000 actuellement. Les investissements devraient porter la capacité d’accueil à 10 000 chambres, dans 100 unités hôtelières, contre 4 000 chambres et 45 hôtels en 2004. Les professionnels du tourisme ont désigné les principaux handicaps qui devront être surmontés : pollution, développement immobilier inesthétique et « sans cohérence », transports publics « désastreux ». Casablanca dispose en revanche de plusieurs atouts, estime cette profession qui met l’accent sur l’accessibilité de la ville, sa proximité de l’Europe et la sécurité qui y règne – malgré l’impact d’image négatif des attentats de 2003. Les attaques terroristes du 16 mai dernier, qui ont fait 45 morts, semblent ne pas avoir beaucoup dissuadé les touristes étrangers dont le nombre a baissé de seulement 6 % en 2003. Les recettes touristiques globales du Maroc ont atteint 29,32 Md (2,7 MdE) en 2003 contre 29,16 Md de dirhams en 2002, soit une progression de 0,5 %, selon des chiffres de l’Office marocain des changes.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *