Ces pays qui prévoient (encore) une quarantaine pour les voyageurs

Destination
Le gouvernement britannique a annoncé le 22 mai l'obligation d’une mise en quarantaine de quatorze jours pour tous les voyageurs étrangers. ©Adobe Stock

Royaume-Uni, Islande ou Norvège ne semblent pas encore prêts à suspendre la mise en quarantaine des voyageurs imposée lors de l’entrée sur le territoire.

 

L’amélioration de la situation sanitaire dans de nombreux pays européens les poussent à annoncer, tour à tour, une prochaine réouverture de leurs frontières aux touristes. Mais pour quelques-uns d’entre eux, pas question encore de mettre fin à la quarantaine obligatoire.

Royaume-Uni

Le gouvernement britannique a annoncé le 22 mai l’obligation d’une mise en quarantaine de quatorze jours pour tous les voyageurs étrangers arrivant sur son sol. Ce qui implique aussi, de fait, les Français. Cette mesure, qui sera réexaminée toutes les trois semaines, a poussé le gouvernement français à suggérer, « par mesure de réciprocité », un dispositif similaire pour les voyageurs venant d’outre-Manche. Un rapport de force qui fera évoluer la décision britannique rapidement ?

Islande

Si l’Islande prévoit d’assouplir ses mesures, la quarantaine pourrait rester d’actualité cet été. Sur son site, le gouvernement islandais indique en effet qu’à partir du 15 juin 2020, les voyageurs devraient avoir le choix entre une quarantaine de deux semaines, un test de dépistage du virus à leur arrivée, ou prouver autrement qu’ils sont exempts d’infection au coronavirus. « Les exigences exactes sont toujours en cours d’élaboration, mais les voyageurs devront probablement télécharger et utiliser l’application de traçage officielle déjà utilisée par 40% de la population islandaise », indique le gouvernement sur son site.

Norvège

La Norvège reste elle aussi jusqu’à présent sur une ligne stricte vis-à-vis de l’arrivée des touristes. Les frontières restent encore fermées à tous les voyageurs n’ayant, ni permis de séjour, ni permis de travail Norvégien. Et cela jusqu’au 20 août. L’été ne pourrait toutefois pas être complètement perdu pour les touristes qui souhaitent s’y rendre, puisqu’une décision d’assouplissement pourrait être prise d’ici le 20 juillet prochain.

Espagne… jusqu’au 1er juillet seulement

La bonne nouvelle vient enfin d’Espagne. Si le pays évoquait il y a encore quelques jours une quarantaine obligatoire pour tous les voyageurs, elle fait à présent marche arrière. « Je vous annonce qu’à partir du mois de juillet, l’entrée de touristes étrangers en Espagne reprendra en conditions de sécurité. Les touristes étrangers peuvent donc planifier dès maintenant leurs vacances dans notre pays », a annoncé samedi dernier le Premier ministre, Pedro Sanchez.

Publié par Brice Lahaye
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *