Cet incompréhensible touriste français !

Une étude Opinionway réalisée pour Evaneos.com montre les paradoxes dans le choix des voyages à l'étranger des Français.Il ressort de cette étude que les Français lors de la préparation d'un voyage se disent attentifs en priorité à la situation politique (48 %), au droit des femmes (47 %) et au droit des enfants (47 %). Alors que 42 % des Français, soit près de la moitié, n'y prête pas ou peu intérêt. Le critère le moins regardé est la stabilité économique du pays visité (30 %). On apprend aussi que 63 % des Français déclarent qu'ils ne sont jamais allés dans un pays dont la situation politique, économique ou religieuse est sensible, alors que 66 % d'entre eux citent une destination sensible (Inde, Cuba, Thaïlande, Tunisie, Sénégal, Egypte, Birmanie, Liban, Syrie) quand on leur demande où ils souhaiteraient partir. Dans le même sens, on découvre que 81 % des Français déclarent qu'ils ont peur d'aller dans des pays qui sortent d'une révolution politique ou qui sont instables, alors qu'ils sont nombreux à vouloir volontiers aller dans des pays comme Cuba (49 %), la Tunisie (39 %) ou l'Egypte (35 %). Autre paradoxe : 72 % des Français disent qu'ils refusent d'aller dans un pays où il y a du tourisme sexuel mais 47 % d'entre eux affirment qu'ils veulent aller en Thaïlande. Idem pour ces 68 % des Français qui déclarent qu'ils n'iraient jamais dans un pays où les enfants travaillent, et expliquent dans le même temps qu'ils rêveraient d'aller en Birmanie (51 %) et en Thaïlande (47 %). Cette étude a été réalisée du 16 au 18 janvier 2013 auprès d'un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 et plus. 

Vos réactions (5)

  1. Bonjour.
    Je suis étonnée de voir CUBA cité comme « pays sensible » = « à risque » ?
    Alors que CUBA est une superbe destination culturelle et de séjour balnéaire, qui ne présente aucun « risque » pour celles et ceux qui viennent découvrir la plus grande île des Caraïbes, et profiter de l’accueil chaleureux des Cubains.

    Alors, pourquoi mentionner Cuba pour une destination « à risques » ?

    1. Pour info, Cuba, n’est certe pas une destination risquée pour les touristes européens. Il n’en demeurre pas moins que le régime est une dictature ou des journalistes et/ou opposants politiques sont régulièrement emprisonnés. Ouvrez les yeux, Cuba, n’est pas qu’une belle plage… malheureusement !

  2. Cela révèle le niveau de connaissance géopolitique des Français. Et cela montre aussi combien il est facile d’endoctriner les gens à coups d’images et de grands titres…
    il suffit d’entendre les propos de certains clients en agences pour s’en rendre compte… entre les dires et les actes il y a un fossé…

  3. Ce n’est pas le touriste francais qui est incompréhensible c’est cette étude qui a été mal travaillée et analysée !
    CS

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *