Chez Pierre & Vacances, février est quasi complet

Destination

Globalement, le secteur du locatif a bien terminé l’année.
Succès des résidences montagne et mer avec animations.
Seuls les sites reculés ont encore pas mal de disponibilités.
Pierre & Vacances attaque 2004 en confiance. Son chiffre d’affaires touristique au premier trimestre 2003-2004 (du 1er octobre au 31 décembre) a atteint 170,6 ME, contre 172,3 ME au premier trimestre 2002-2003, soit une baisse de 1 %. Cette perte s’explique par une augmentation du chiffre d’affaires hébergement de l’ordre de 1 % qui n’a pu compenser la diminution du CA sur les activités annexes (– 3 %), à l’image de Center Parcs, dont les activités enregistrent une chute de 2,4 %. Les deux semaines qui ont bien entendu marqué ces trois mois ont été la semaine de la Toussaint (du 25 octobre au 1er novembre) et celle de Noël (du 20 au 27 décembre), périodes pendant lesquelles certaines résidences, comme celle d’Avoriaz, ont affiché complet. Même tendance chez la concurrence, globalement satisfaite de la fin de l’année 2003. Le chiffre d’affaires d’Odalys, qui a acquis les Domaines du Soleil le 1er novembre dernier, a subi une réelle mutation passant de 20 000 à 43 000 lits. Chez Lagrange, ce sont surtout les résidences haut de gamme qui ont eu beaucoup de succès. Retour chez Pierre & Vacances dont les réservations font le carton plein pour les vacances de février. Pour la semaine du 14 au 21 février, à la montagne, seuls deux sites (Val d’Isère et Isola 2000) disposent encore de quelques appartements. A la mer, les villages avec animations pour les enfants ont été pris d’assaut et Cap Estérel fait figure d’exception avec quelques places restantes. En revanche, les sites moins animés, nichés dans un environnement naturel, comme à Hyères ou à Menton, ont encore de larges disponibilités. « Tous les ans, c’est pareil, la quasi-totalité des résidences est complète dès début décembre », confie-t-on au service réservation. En 2003, les réservations en agences de voyages ont représenté 8 % des ventes. Un résultat que le groupe souhaite accroître cette année – ou tout du moins maintenir – tout comme celui des réservations par Internet qui représentent environ 3 % de son chiffre d’affaires.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *