City break : Jérusalem et Tel-Aviv font campagne commune

Destination

Montrer qu’un court voyage donne l’occasion de tester deux ambiances très différentes. 15 TO partenaires produits de l’OT d’Israël sur cette communication. Le trajet entre les deux villes ne dure que 50 minutes. ‘Deux destinations, un voyage’, le message de la nouvelle communication de l’OT d’Israël est clair. Assortie de visuels (pierre et mer, chaise longue et marché alimentaire) et de termes opposés (‘relevé/ allongé’, ‘3000 ans/ 24 heures’…), la campagne donne à voir Jérusalem et Tel-Aviv. A travers leurs différences et leur complémentarité, les deux villes montrent l’identité de ce pays à la fois terre de racines collectives et scène culturelle et artistique bouillonnante.

 

Quinze TO sont partenaires de cette opération à travers des offres en 4J/ 3N par exemple chez VDM, Promovacances, Voyamar, Superstar ou 5J/ 4N avec le Cercle des Vacances, voire 11J/ 10N pour MarcoVasco. Toutes sont présentées en ligne sur le site Web créé pour l’occasion, citiesbreak.com.

 

Située à 4h de vol de la France, la destination met donc en avant ses deux villes principales intéressantes à combiner. D’autant qu’entre la cité chargé d’histoire et ‘la ville qui ne dort jamais’, la distance d’environ 70 km ne prend ‘que 50 minutes’ a rappelé Laurent Gahnassia.

 

Le directeur marketing de l’OT d’Israël en France présentait le 7 juillet cette vaste campagne de communication en presse écrite, internet, écrans numériques du métro parisien, affichage, etc. Lancée le 4 juillet pour deux semaines, l’opération sera reconduite à la rentrée avec en plus des films vidéo sur le périphérique sud de Paris.

-
Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Je voudrais savoir quel est le rapport entre cette destination, Jérusalem/Tel Aviv, pour laquelle il est réalisée cette publicité télévisée, et celle des fesses d’une jeune femme ? Montrez-nous les villes au lieu d’une femme qui se montre en bikini et autres tenues. Faut-il acheter un tel voyage pour avoir une chambre garnie ?

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *