Clio propose des séjours en Syrie contre l’avis du Quai d’Orsay

Destination

Le tour-opérateur Clio propose à partir d’avril des séjours en Syrie alors que sur son site le ministère des Affaires étrangères « déconseille formellement » de s’y rendre.

 

Le TO propose un circuit de dix jours en autocar pour découvrir Damas, Lattaquié, ainsi que Palmyre et le village chrétien de Maaloula. Le prix du séjour est inférieur à 3 000 euros. « Le succès a été immédiat. Le premier groupe d’une vingtaine de personnes est complet et cinq autres départs sont prévus à l’automne », a indiqué à l’AFP Jean-Pierre Respaut, directeur général adjoint de Clio, un spécialiste du voyage culturel qui revendique quelque 15 000 clients annuels sur toutes ses destinations. A ses yeux, « a situation est plus stable aujourd’hui, dorénavant le pays est en grande partie pacifié et le régime a reconquis la majeure partie de son territoire ». « Ce sont des zones sûres. Nous n’allons pas dans des zones qui ne sont pas encore totalement pacifiées, comme à Alep ou sur l’Euphrate. Interrogé par l’AFP, le Quai d’Orsay affiche son inquiétude : « L’agence de voyages Clio expose ses clients à un risque dont elle a pleinement connaissance. Sa responsabilité sera engagée en cas d’incident. Cela lui a été rappelé à plusieurs reprises par le centre de crise et de soutien du ministère. Dans le contexte de la lutte contre le terrorisme, les ressortissants ou résidents français entrés sur le territoire syrien sont susceptibles de faire l’objet d’une enquête en France sur le motif de leur séjour ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *