Coronavirus : ces destinations qui refusent (ou mettent en quarantaine) les touristes français

Destination
Israël impose depuis début mars un isolement de deux semaines pour les voyageurs en provenance de France. ©Adobe Stock

États-Unis, Israël, Inde, Jordanie, Vietnam… Face à la propagation du coronavirus Covid-19, plusieurs destinations ont décidé de prendre des mesures drastiques. À commencer par l’interdiction d’entrer sur leur territoire aux voyageurs provenant de pays fortement touchés par le virus, à l’instar de la France.

 

[Article publié le 9 mars, mis à jour le 13 mars à 16h]

États-Unis

La nouvelle a sonné les professionnels du tourisme. Tous les ressortissants étrangers ayant séjourné en Europe dans les 14 jours précédant leur arrivée aux États-Unis ne sont plus admis sur le territoire américain. Cette mesure, prise le 11 mars au soir par le président Donald Trump, s’appliquera pendant 30 jours à compter du vendredi 13 mars à minuit, heure de Washington.

Amérique latine

Argentine, Colombie, Chili, Venezuela, Bolivie, Paraguay ou encore Pérou ont annoncé à tour de rôle prendre des mesures de précaution en fermant leurs frontières aux voyageurs provenant d’Europe et en suspendant pour plusieurs semaines les vols en provenance du continent européen.

Autriche

Le gouvernement autrichien a annoncé vendredi la suspension des liaisons aériennes avec l’Espagne, la France et la Suisse, « des pays dans lesquels le nouveau coronavirus se répand particulièrement vite ».

Colombie

C’est sur Twitter que le président colombien Ivan Duque a déclaré, le 11 mars : « Compte tenu de ce qu’impliquent les mesures de quarantaine mises en place par la Chine, l’Italie, l’Espagne et la France, le gouvernement a opté pour l’isolement préventif des personnes en provenance desdits pays afin de protéger la santé publique. »

Corée du Nord

Pays controversé et encore peu visité par les touristes français, la Corée du Nord n’en reste pas moins prudente. Cette dernière a en effet adopté une mesure radicale, en suspendant complètement les liaisons aériennes et ferroviaires avec l’extérieur du pays et en interdisant la venue des touristes étrangers. Une mise en quarantaine à domicile avait déjà été imposée depuis début février à 380 étrangers résidant en Corée du Nord, levée récemment pour 221 d’entre eux.

Îles Marshall

En Océanie, ce sont les îles Marshall qui ont interdit tous les vols vers leur territoire jusqu’au 22 mars prochain. Les arrivées par avion et par la mer depuis dix pays – dont la France – ont également été interdites.

Inde

Les voyageurs de nationalité française ou en provenance des aéroports français ne sont plus admis en Inde et la délivrance de visas est suspendue jusqu’au 15 avril. Les touristes français doivent également se soumettre à une quarantaine à leur arrivée sur le territoire indien. Compte tenu de ces mesures, il est recommandé de reporter les déplacements en Inde jusqu’à nouvel ordre, prévient le ministère français des Affaires étrangères.

Israël

Israël, qui impose depuis début mars un isolement de deux semaines pour les voyageurs en provenance de France, Allemagne, Suisse, Espagne et Autriche (après déjà des restrictions pour l’Italie et plusieurs pays asiatiques), interdit également l’entrée sur le territoire aux non résidents en provenance de ces pays, sauf s’ils prouvent qu’ils ont un lieu d’isolement.

Jordanie

La Jordanie a décidé d’interdire l’entrée sur son territoire de toute personne arrivant de France, à l’exclusion des Jordaniens, afin de limiter le risque de propagation du nouveau coronavirus en Jordanie. Les ressortissants jordaniens provenant de France peuvent en effet toujours entrer dans le pays à condition de se mettre en quarantaine.

Mongolie

L’ambassade de Mongolie a quant à elle annoncé suspendre ses délivrances de visas pour les Français, pour une durée indéterminée. Ce qui implique tout simplement une impossibilité pour eux de se rendre en Mongolie. Une décision qui fait suite à la découverte d’un premier cas de coronavirus, qui s’est avéré être un Français travaillant dans le pays.

Moscou (Russie)

Un décret promulgué le 5 mars par la mairie de Moscou, relayé sur le site gouvernemental français « Conseils aux voyageurs », prévoit que toutes les personnes en provenance des zones dites à risque, dont fait à présent partie la France, sont soumises à isolement obligatoire pendant quatorze jours. Une mesure pas (encore) appliquée sur place, à en croire des professionnels du tourisme présents dans la capitale russe.

Pékin (Chine)

À Pékin, la quarantaine sera à présent obligatoire pour les touristes français. La mairie de la capitale chinoise a en effet annoncé mercredi 11 mars que toutes les personnes arrivant à Pékin de l’étranger seront désormais placées en quarantaine de 14 jours.

République tchèque

Fermeture des frontières en République tchèque. Le pays a annoncé vendredi que les frontières du pays seraient fermées tant aux étrangers voulant entrer dans le pays qu’aux Tchèques voulant partir à l’étranger à partir de lundi.

Salvador

Le Salvador a donné l’ordre depuis samedi soir d’interdire l’entrée aux personnes arrivant d’Allemagne et de France. Une mesure déjà mise en place pour les personnes arrivant de Chine, Corée du Sud, Italie et Iran. « Les moyens de vérification des symptômes et de suivi sanitaire des personnes qui arrivent depuis n’importe quel pays ayant signalé des cas de coronavirus devront également être renforcés », a précisé le président Nayib Bukele.

Singapour

Singapour va interdire l’entrée et le transit aux voyageurs qui sont passés par quatre pays d’Europe parmi les plus touchés par le nouveau coronavirus, dont fait partie la France. Ainsi, les voyageurs qui sont passés au cours des 14 derniers jours par l’Italie, la France, l’Espagne et l’Allemagne, ne seront pas autorisés à compter de lundi à entrer sur le territoire de la cité-Etat ni à transiter par son hub aérien, l’un des plus importants d’Asie. « A ce stade de l’épidémie, nous voyons toujours un nombre de cas très élevés et une hausse rapide dans plusieurs pays, notamment en Europe », a expliqué le ministre du Développement national Lawrence Wong.

Sri Lanka

Les autorités sri-lankaises ont annoncé que tous les voyages à partir de la France, de l’Espagne, de l’Allemagne, de la Suisse, du Danemark, des Pays-Bas, de la Suède et de l’Autriche vers le Sri Lanka seront interdits à partir du 15 mars pendant deux deux semaines, se terminant par conséquent le 29 mars. L’interdiction débutera sur tous les vols arrivant après le 15 mars à 23 h 59 (heure locale au Sri Lanka) et se terminera le 29 mars à 24 h 00 (heure locale au Sri Lanka).

Vietnam

Le Vietnam a annoncé lundi la suspension temporaire de l’exemption unilatérale de visa que le pays accorde normalement à huit pays européens, dont fait partie la France. À cela s’ajoute le risque d’une mise en quarantaine. « Il est recommandé aux Français prévoyant un déplacement temporaire au Vietnam de reporter leur voyage, au risque sinon d’être soumis à leur arrivée ou durant leur séjour à des mesures de quarantaine ou d’isolement sur leur lieu de résidence », préconise le ministère des Affaires étrangères. Une recommandation également faite par le Seto, qui a annoncé suspendre les voyages à forfait vers la destinations à compter du 12 mars.

(Avec AFP)

Publié par Brice Lahaye
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (4)

  1. Bonjour
    il semble que pour la Russie, il y a erreur d interprétation – Il y a quarantaine mais pour qui arrive d Italie, de Corée ou du Japon – Il est extrêmement difficile de dresser une liste exacte et à jour de la chose

  2. La Russie contrairement aux informations données je confirme que tous les touristes à destination de ce pays entre normalement suir le territoire et peuvent sans inquiétude faire leur séjour comme prévu
    Martine DOBEZ directrice commerciale pour EAsTPAK le spécialiste sur cette destination
    Lyon le 10 Mars 2020

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *