Cuba sera totalement opérationnel le 15 novembre selon le ministre

Luis Miguel Diaz Sanchez, vice-ministre du Tourisme de Cuba, et Pascal de Izaguirre, président de TUI France.

Le vice-ministre du Tourisme de Cuba, Luis Miguel Diaz Sanchez est venu au déjeuner de TUI France pendant le salon IFTM Top Resa. Il a précisé le calendrier de reconstruction des zones touchées par l’ouragan Irma. Il a voulu délivrer un message de confiance pour rassurer les touristes français.

Solidarité et confiance dans Cuba

Les tour-opérateurs français sont nombreux à être très engagés sur Cuba cet hiver. Tous suivent donc au jour le jour les avancées des travaux de réhabilitation après le passage d’Irma sur l’île. A l’instar de TUI France qui compte deux clubs Lookéa (Cayo Coco et Varadero), des circuits sous les marques Vacances Transat et Nouvelles Frontières et des séjours hôteliers.

 

« En tant qu’opérateur du tourisme sur les destinations touchées par les cyclones et les ouragans, nous exprimons notre solidarité avec ces pays et régions. Il est de notre devoir de redonner confiance et envie de partir aux touristes français vers la Caraïbe et les Antilles » a déclaré Pascal de Izaguirre, président de TUI Fance lors du premier jour de l’IFTM Top Resa.

 

Pour appuyer le propos, le président a invité Luis Miguel Diaz Sanchez, vice-ministre du Tourisme cubain, à s’exprimer devant un parterre de journalistes. « La France est le 5e marché émetteur pour le tourisme cubain » a précisé en préambule le ministre. Avec quelque « 187.000 visiteurs français l’an dernier », 2017 avait bien commencé. Jusqu’à septembre on avait « une progression de 20% du nombre de Français« . Après l’ouragan, l’objectif est de « +15% ».

Un impact limité d’Irma

Le vice-ministre a tenu à rassurer : « Heureusement aucun touriste ni employé d’hôtel n’a été blessé. Les villes patrimoniales n’ont pas été touchées par l’ouragan Irma. L’activité des circuits n’est pas affectée » affirme-t-il.  Le parcours de l’ouragan à l’est (Holguin) et sur la côte nord de l’île a surtout atteint « Santa Lucia, Cayo Coco, Cayo Guillermo et Cayo Santa Maria ». Et La Havane a subi des inondations.

 

 

« Avant de venir à Paris, à l’IFTM Top Resa, je me suis rendu sur place pour pouvoir dire ce que j’ai vu, a indiqué le ministre. Les structures des hôtels n’ont pas été touchées, seuls les fenêtres, les faux-plafonds et les tuiles ont été emportés. Nous avons aujourd’hui la capacité financière pour assurer la remise en état et pour faire face à la reconstruction, a-t-il ajouté. La qualité des hôtels sera supérieure à la période antérieure. »

 Réouverture de l’aéroport de Cayo Coco

Le gouvernement cubain met les moyens pour pouvoir assurer la saison hiver, déclare M. Diaz-sanchez. « 3.000 ouvriers sont mobilisés sur les chantiers », principalement sur les Cayos, pour commencer les réouvertures d’hôtels « dès le 15 octobre jusqu’au 30 octobre ».

 

Sur le plan de l’accessibilité, « l’aéroport de Cayo Coco sera rouvert le 1er novembre » a annoncé le vice-ministre. « Et Cuba sera opérationnel pour une nouvelle saison à partir du 15 novembre. »

 

La capacité de Cuba à réparer les dégâts causés par l’ouragan est admise par les nombreux TO proposant la destination. Néanmoins certains évoquent des délais « un peu plus longs ». Tous envisagent clairement que la saison hiver pourra être « assurée« .

Publié par Myriam Abergel

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *