Deux touristes français sont portés disparus dans un parc au Bénin

Destination

Deux touristes français sont portés disparus depuis le mercredi 1er mai dans le parc national de la Pendjari, dans l’extrême-nord du Bénin. Avec leur guide béninois, ils devaient rentrer dans la soirée à leur hôtel, après un safari dans le nord-est du parc, à la frontière avec le Burkina Faso.

Selon la direction de la réserve citée par Le Monde, ils ont été vus pour la dernière fois à bord d’un véhicule blanc de la marque Toyota. Puis, plus aucun signe de vie. Samedi matin, le corps du guide a été retrouvé sur la berge de la rivière Pendjari, côté Bénin. « C’était un guide professionnel bien connu au Bénin. Samedi matin, lorsque les gens du parc l’ont découvert, ils l’ont reconnu malgré l’état très abîmé du corps. Un médecin légiste qui l’a ensuite examiné a estimé que c’était lui à 99 % », a expliqué à l’AFP une source proche du gouvernement béninois. Les deux touristes sont « deux enseignants venus passer une dizaine de jours en vacances au Bénin ». Selon Jean-Marie Angelo Amoussou, chargé de projet du parc de la Pendjari cité par Le Monde, la piste du kidnapping se renforce. Jusqu’ici, le pays était pourtant épargné par l’insécurité grandissante au Sahel, où opèrent de nombreux groupes djihadistes liés à Al-Qaïda. « C’est du jamais-vu, nous accueillons régulièrement des touristes et nos patrouilles circulent matin et soir pour repérer les éventuels braconniers ou bandits. Aucun individu suspect n’a été vu » a encore déclaré un responsable du parc.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *