Eductour aux îles Vierges : le test du catamaran dans la mer des Caraïbes

Destination

PHOTOS *- Aujourd'hui, on quitte Bitter End Yacht Club pour l'île-hôtel de Peter Island. Au programme: navigation et snorkelling au-dessus d'une épave. Anne de Marco Vasco, Clara de VDM, Marie de Fert&Cie, Marie-Evelyne d'Emotions (Kuoni) et Yann de Voyages Confidentiels montent à bord d'un Lagoon 52…
 On le sait désormais, entre deux îles Vierges, on prend le bateau. Voilier, yacht, ferry (petit), tous les modèles sont possibles. Certains clients rejoignent leur île-hôtel en hélicoptère. Ailleurs, quand la piste le permet, on peut même prendre l'avion. Comme ont pu le faire les TO français et suisse invités par l'OT à Anegada. Mais les îles Vierges sont le paradis des plaisanciers.

A la voile et au moteur
Alors, aujourd'hui, ils vont essayer, pour leurs clients haut de gamme, le catamaran Lagoon 52 de Dream Yacht Charter. Le très beau bateau flambant neuf peut se résumer en deux mots : espace et confort. James, le skipper, et Yann, le general manager français de la compagnie, sont à la manœuvre.

Les îlots des Dogs sont réputés pour le snorkelling. Anne, Clara, Marie, Marie-Evelyne et Yann descendent dans l'eau vérifier. Confirmation, on voit des poissons! Mais l'endroit vraiment magique est un peu plus loin. Au large de Salt Island où le RMS Rhone a coulé en 1867. Avec masque et tuba, l'amateur a déjà la possibilité de nager au-dessus de l'épave. Plus bas des plongeurs avec bouteilles semblent toucher le pont du navire. Le site est exceptionnel. Est-ce cela qui a inspiré à Marie-Evelyne un exercice de secours en mer? Peut-être, en tout cas, il fut concluant.
 
Du rhum et une tortue
Le déjeuner à Cooper Island donna l'occasion de visiter les 9 chambres de l'hôtel et son célèbre bar à rhums où sont entreposés et servis plus de 100 marques de rhum. Le barman doit encore en recevoir une quinzaine d'autres d'ici la fin juin.  Après un Fish & Chips digne d'un resto anglais et un désormais rituel "pain killer", on repart. A bord du bateau pneumatique nous ramenant sur le navire, on aperçoit une tortue marine. "Elles sont nombreuses dans cette zone" nous expliquera notre hôte à Peter Island.
 
C'est sous un ciel couvert que nous abordons cette île-hôtel de luxe. Présentations, verre de bienvenue… au rhum (what else?), tour de l'île en mini-van, découverte des (très belles) beachfront suites et visite expresse du spa, nous voici prêts pour l'attraction majeure de Peter Island, le sunset loop. Dans un décor de carte postale –légèrement voilé par des nuages gris ce soir-là– on s'installe pour un apéritif dînatoire (fromages, crackers et vin rouge ou blanc). Du haut de la colline, les îles Vierges se présentent en arc de cercle. Superbe!

La vie en rose…
Le couple de Boston avec lequel nous partageons ce coucher de soleil se voit gratifier de chansons en français pour le retour. Le répertoire se voulait romantique. Mais la chorale improvisée devra un peu s'exercer avant de pouvoir faire partie du package.

Le dîner, délicieux, en compagnie de Scott Hart, le general manager de Peter Island, et Natasha Chalwell du BVI Tourist Board permit d'en savoir un peu plus sur l'histoire et la vie dans les îles Vierges.

*Si vous avez des difficultés à faire défiler les images sur votre portable, nous vous invitons à privilégier un ordinateur pour regarder le diaporama.
 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *