Eductour en Caroline du Nord : sur le premier vol Paris-Raleigh de Delta

Destination

Six tour-opérateurs français, Aventuria, Jetset, Jet tours, Kuoni, Maison des Etats-Unis et Marco Vasco, vont découvrir cet Etat du sud des Etats-Unis. Invités par l'OT, ils sont partis le 13 mai sur le vol inaugural de Delta Airlines.Vendredi 13 mai 2016, onze heures quinze, Paris CDG 2E. L'embarquement du vol inaugural DL231 commence.  L'avion de Delta est arrivé quelques heures plus tôt en provenance de Raleigh-Durham (RDU).  Dans la salle, Alexia (Jet tours), Florence (MarcoVasco), Lina (Maison des Etats-Unis), Camille (Kuoni) et Marc (Jetset) guettent l'arrivée de Clara (Aventuria)  au côté de Coline de l'OT de Caroline du Nord (Express Conseil). Partie de Marseille sur un vol retardé d'une heure, elle arrive en courant, à temps. 
 
Wi-fi à bord
C'est parti pour 8h35 de vol, dans un B757-200 confortable avec un programme de divertissement varié (films, musique, jeux…) et un équipage charmant. Des hôtesses souriantes offrent snacks (avec une glace pour le goûter!) et boissons de bonne grâce.
 
Au-dessus des têtes, le signal lumineux bleu "wifi" s'est allumé. "Les clients abonnés de Delta peuvent se connecter. Ils ont accès à d'autres films, séries, etc. à visionner et même à télécharger. Les nouveaux passagers peuvent aussi acheter le service en vol pour leur mobile, tablette ou ordinateur" nous explique Béatrice de Rotalier, directrice des ventes France de Delta qui nous a retrouvés à l'aéroport nord-carolinien.
 
Raleigh, ville capitale
D'abord, on pose nos affaires à l'hôtel Aloft : pimpant, design et confortable face à l'Université. Ensuite, Heidi Walters de VisitNC et Ryan Smith de Visit Raleigh nous emmènent downtown. Avec Brad du réceptif Tobacco Roads, nous parcourons l'histoire de Raleigh à travers son Capitole, ses musées (sciences naturelles, historique…), ses parcs (Nash Square), ses églises et son Convention Center à la superbe façade de Led. Une promenade pédestre qui remet tout le monde d'aplomb.
 
Aujourd'hui, c'est jour de "graduation" en ville. Un peu partout, des familles endimanchées fêtent la réussite scolaire de leur enfant. Dans l'ancien parlement, pour voir une statue de George Washington, nous avons failli nous mêler aux invités. Les terrasses des restaurants de la rue Fayetteville se remplissent. Ici un musicien joue du saxo, là trois amis ont sorti leurs percussions sur le trottoir.  Ça bouge gentiment. Nous empruntons le bus de la R Line gratuite.
 
Diner branché au Beer Garden
Pas moins de 400 bières pression !  Frank Bloom, le responsable marketing et événements du Beer Garden, n'est pas peu fier. Le restaurant a d'ailleurs fait valider l'étendue de son offre au Guiness Book Records. Répartis sur des espaces intérieurs et extérieurs, les clients plutôt jeunes et en bandes ont le choix entre une centaine de bières locales (uniquement de Caroline du Nord) et des bières internationales.
 
Outre les classiques hamburgers, salade Caesar…, la carte du Green Bar décline les recettes à base de bière. Tels les pommes de terre frites et bretzels géants enrobés d'une pâte à beignet à la bière ! Coline nous explique : la friture est une base essentielle de la cuisine du Sud. Nous voilà prévenus!

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *