Egypte : deux morts lors d’une attaque terroriste contre des touristes

Deux touristes allemandes ont été tuées samedi dans une attaque perpétrée dans la station balnéaire d’Hurghada en Egypte par un terroriste jihadiste.

 

Au lendemain de l’attaque sur une plage d’Hurghada qui a également blessé quatre touristes dont deux Arméniennes et une Tchèque selon les autorités des deux pays, les mesures de sécurité ont été renforcées, avec des patrouilles sillonnant les rues de la station balnéaire et des membres de la sécurité postés devant des hôtels.

 

L’assaillant arrêté après son attaque, a avoué avoir « épousé les idées jihadistes » lors de son interrogatoire par le parquet et la sécurité nationale. Une source de sécurité l’a identifié comme « Abdel Rahmane », âgé de 28 ans et originaire de la province de Kafr al-Cheikh dans le Delta (nord).

L’attaque visait des touristes étrangers

« Nous avons à présent la triste certitude que deux touristes allemandes ont perdu la vie », a indiqué une porte-parole du ministère égyptien des Affaires étrangères. « Au vu des informations dont nous disposons, l’attaque visait des touristes étrangers, un acte particulièrement sournois et criminel, qui nous bouleverse et nous met en colère ».

 

Rafic Rushdi, propriétaire d’un magasin dans un hôtel voisin de celui visé par l’attaque, a déclaré: « J’étais assis dans mon échoppe quand nous avons entendu les gens crier. Nous sommes sortis en courant et on nous a dit que quelqu’un avait nagé vers l’hôtel à côté et qu’il visait des étrangers ». « Il a tué deux femmes puis a couru vers notre hôtel. Il criait qu’il ne visait pas les Egyptiens lorsque des Egyptiens sont intervenus pour l’arrêter ».

Le Quai d’Orsay, renouvelle ses consignes de grande vigilance

En janvier 2016, trois touristes européens avaient été blessés, également à Hurghada, dans une attaque à l’arme blanche commise par des assaillants soupçonnés de sympathie avec l’EI.
Le même jour de l’attaque, cinq policiers égyptiens ont été tués par balles au sud du Caire par trois hommes non identifiés qui ont réussi
à fuir.

 

Pour sa part, le Quai d’Orsay renouvelle ses « consignes de grande vigilance« . C’est un nouveau coup dur pour le tourisme en Egypte qui commence à peine à retrouver des couleurs. En effet, selon un baromètre des Entreprises du voyages publié début mai, l’Egypte enregistrait à ce moment un doublement des réservations par rapport à 2016 en France pour les départs de la saison printemps-été 2017.

Idem au Seto, où les TO français observaient fin juin un début de reprise pour l’Egypte (+367%).

Publié par la rédaction avec l'AFP

Vos réactions

  1. Serge Easydivers Vous ete plus sur chez vous sans doute
    C’est tout simplement une rixe
    il y en a des centaines par jour dans le monde
    MAIS quand c’est l Egypte ……..
    Londres ,Champ Elise ‘ Nice et encore plus
    , le bataclan, belgique etc…
    et vous osez critiquer d’autre pays
    J’ai dis ce que je pensais et ne repondrai plus a vos commentaires
    Ca fait 17 ans que je vis ici sans AUCUN probleme

    Bonne journee

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *