Epidémie de peste à Madagascar, la France envoie de l’aide

Destination

Selon un dernier bilan fourni par Madagascar, 80 personnes sont mortes de la peste depuis le début de l’épidémie. La France envoie de l’aide. Les Seychelles sont épargnées.

 

A la demande des autorités malgaches et à la suite à l’épidémie de peste, le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères souligne avoir envoyé à Madagascar une aide humanitaire (sous la forme de matériel médical spécifique) et, en lien avec l’agence nationale de santé publique, d’une mission d’experts médicaux.

 

Prévue pour une durée de trois semaines, cette mission est composée de médecins et d’infirmiers spécialisés. Elle participera à la coordination médicale de la réponse à l’épidémie de peste en cours, mise en place par les autorités malgaches.

 

La France participe également aux efforts de solidarité régionale mis en œuvre par la commission de l’Océan Indien pour soutenir des actions de lutte contre l’épidémie à Madagascar, notamment par l’envoi de matériels et d’équipements appropriés.

 

Par ailleurs, selon Jeune Afrique, aux Seychelles, « des tests sur deux cas présumés de peste se sont révélés négatifs. Les écoles, fermées la semaine dernière de crainte d’une propagation de l’épidémie depuis Madagascar, ont rouvert.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *