Espagne: les professionnels du tourisme s’attendent à une décélération en 2017

Destination

La croissance du secteur touristique en Espagne pourrait connaître une décélération en 2017 après une « année exceptionnelle » en 2016, qui a vu le secteur atteindre 11,2% du PIB, a affirmé lundi la fédération nationale d’entreprises touristiques Exceltur.

L’activité touristique a généré  125 milliards d’euros en 2016, soit 4,9% de plus qu’en 2015, et a permis la création de 80.688 emplois (+5,7%), selon le rapport annuel d’Exceltur. « Une combinaison exceptionnelle de facteurs » a permis cette hausse: prix du pétrole et taux d’intérêts bas, et les attentats dans d’autres pays méditerranéens qui ont poussé à « la redirection » des flux de touristes vers l’Espagne.

L’Espagne, troisième destination touristique mondiale après la France et les Etats-Unis, a reçu en 2016 75,3 millions de touristes étrangers, un chiffre record dévoilé la semaine dernière par le ministère du Tourisme.

Mais les facteurs qui ont fait de 2016 une année exceptionnelle vont perdre en importance en 2017 selon Exceltur, qui prévoit tout de même pour cette année une croissance de 3,2%. L’augmentation des prix du pétrole, rendant les transports plus chers, et la faible croissance économique au Royaume-Uni, devraient participer à cette décélération. La fédération s’est également inquiétée de la « croissance incontrôlée » des locations liées à l’économie du partage, via des plateformes comme Airbnb, notamment dans les sites les plus prisés comme Barcelone ou les îles Baléares, avec une hausse de 74,8% du nombre de places offertes par ces plateformes en deux ans, depuis 2014.

Publié par la rédaction avec l'AFP
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *