Evacuation des côtes américaines à l’approche de l’ouragan Matthew

Destination

L'ouragan Matthew, le plus violent à frapper les Caraïbes depuis près de 10 ans, se dirigeait vers les côtes américaines vendredi après avoir auparavant balayé les Bahamas et tué au moins 334 personnes dans les Caraïbes, principalement à Haïti.
L'ouragan, qui doit s'abattre sur la Floride dans la nuit de jeudi à vendredi, selon le centre américain de surveillance des ouragans (NHC), est repassé jeudi en catégorie 4 (sur une échelle de 5) à l'approche des côtes américaines, soit à un cran seulement de la catégorie la plus élevée de l'échelle Saffir-Simpson. 90% des vols prévus jeudi à Miami ont été annulés, selon les autorités aéroportuaires. Des millions d'habitants devraient être bientôt privés de courant, a prévenu le gouverneur de Floride. "C'est le plus puissant ouragan touchant cette zone depuis des décennies", selon le NHC. "N'allez pas faire du surf, n'allez pas sur les plages. Vous serez tués", a mis en garde jeudi le gouverneur de Floride, Rick Scott, lors d'un point de presse au ton grave. "Le temps presse", a-t-il souligné pour convaincre les habitants de prendre le danger au sérieux et de se réfugier dès à présent dans les abris le plus possible à l'intérieur des terres, alors que les vents pourraient souffler jusqu'à 240 km/h.
En Caroline du Sud, plus d'un million de personnes vivant près des côtes ont reçu l'ordre de se réfugier dès mercredi à l'intérieur des terres. Mais la gouverneure Nikki Haley les a jugées jeudi "insuffisantes", prévenant que les eaux pourraient monter "beaucoup plus loin à l'intérieur des terres que les gens ne l'imaginent". La Géorgie a elle aussi jeudi donné l'ordre d'évacuer six comtés situés sur son littoral à l'approche de Matthew qui devrait frapper ses côtes samedi.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *