Floride: Sanibel offre sa nature aux touristes français

Destination

En face de Fort Myers, les îles de Sanibel et Captiva veulent séduire les Français. Entre Everglades et plages de sable blanc, la région a de beaux atouts. Depuis la France, Sanibel est accessible via plusieurs aéroports.

 

 

Stefanie Zinke est venue à Paris et Lyon la semaine dernière rencontrer les professionnels du tourisme français. Responsable des ventes à l’international pour les plages de Fort Myers et Sanibel, elle en a présenté les attraits. Déjà pour la saison, mieux vaut privilégier printemps et automne. L’été est très chaud avec un taux d’humidité de 95% (!) et l’hiver, les familles du nord du pays viennent y chercher le soleil. Donc, difficile de trouver de la dispo.

 

Destination pour familles

Situées sur la côte Ouest de la Floride, dans le golfe du Mexique, la petite ville de Fort Myers et les îles Sanibel et Captiva qui lui font face forment un havre de paix. « Nous n’aurons jamais le développement de Miami et en un sens, heureusement » glisse la jeune femme. Fière de l’authenticité et du calme de sa région, elle détaille les parcs naturels, les golfs (3 PGA), les multiples activités nautiques (kayak de mer, paddle…). Un « bonheur pour les familles » après le bruit et l’agitation de la ville ou des parcs d’attractions d’Orlando.

 

A Sanibel, « on a très peu de lumières de ville et les habitants sont invités à ne pas laisser éclairer leurs porches pour permettre aux bébés tortues qui viennent de naître de rejoindre la mer. C’est un nouveau programme pour augmenter leur taux de survie » explique Stefanie Zinke.

 

Nature protégée

La protection de la vie sauvage et de l’habitat naturel des espèces locales fait partie de Fort Myers et Sanibel. La région compte 1.000 km de côtes. Parmi toutes sortes d’animaux -beaucoup d’oiseaux (balbuzards, pélicans…) et notamment migrateurs à observer-, « on peut voir des lamantins dans la nature et des dauphins ».

 

Si à Sanibel et Captiva, aucun hôtel ne peut dépasser le plus haut palmier, les grandes chaines hôtelières sont, elles, bien présentes sur Fort Myers. « La région est très populaire en hiver, et depuis longtemps. Henry Ford et Thomas Edison ont eu leur résidence secondaire ici, devenues des musées intéressants à visiter« . Sur les îles, l’hôtellerie -très chic- est composée d’opérateurs indépendants dont « les hébergements vastes et avec cuisine sont bien adaptés aux familles ».

 

Côté culturel, il est possible d’en savoir plus sur les premiers habitants de la région, les Indiens Caloosa. Fort Myers a aussi un « chemin des brasseries » qui relie 11 sites de fabrication de bière artisanale et une distillerie de rhum.

 

Visite de la Floride au volant

Fort Myers et Sanibel font souvent partie des programmes « autotour en Floride ». La route depuis Miami traverse les Everglades. « Avec un vol direct Paris-Miami ou via Atlanta avec Delta, voire sur Orlando à partir de la fin juillet avec Norwegian, précise Murielle Nouchy, représentante à Paris de l’OT Fort Myers/ Sanibel , il est très facile de traverser la Floride pour passer 2 à 3 nuits dans cette région très attachante. »

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *