Fusillade à Kerak : l’Office de tourisme de Jordanie fait un point sur la situation

kerak

Suite à l’attaque dimanche 18 décembre d’un commissariat de police à Kerak qui a causé la mort de 7 personnes dont 1 touriste canadienne, l’Office de tourisme de Jordanie condamne fermement ces attaques et dans le même temps rappelle que les aéroports et sites touristiques du pays fonctionne normalement.

 

Alors qu’il exprime son soutien aux familles des victimes jordaniennes et canadienne, le Jordan Tourism Board souligne que « cet incident dramatique reste néanmoins isolé ». De même, « les aéroports et autres sites touristiques du pays fonctionnent de manière normale, et accueillent les visiteurs dans les meilleures conditions qu’il soit ». Enfin, le château de Kerak est « actuellement toujours fermé et rouvrira après les investigations nécessaires ».

En France, le Conseil aux Voyageurs du Quai d’Orsay conseille quant à lui « d’éviter cette zone pour le moment ». Une recommandation suivie par les tour-opérateurs et leurs agences réceptives sur place, qui adaptent leur itinéraire en conséquence. Aucune autre restriction de voyage n’a été émise sur les autres sites touristiques de la destination tels que Petra, Jerash ou encore le désert du Wadi Rum.

Rappelons enfin qu’aucun visiteur français ne se trouvait sur le site de Kérak dimanche au moment de l’attaque.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *