Grèce : les nouvelles conditions d’arrivée pour les touristes français

Destination
En cas de test positif, les voyageurs auront l'obligation d'effectuer 14 jours de quarantaine. ©Adobe Stock

Le retour en Grèce s’accompagne de mesures de sécurité déployées par les autorités. Le point sur le nouveau dispositif mis en place à partir du 1er juillet.

 

La sécurité avant tout. Alors que la saison touristique démarre en Grèce, le Premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, a annoncé que l’ouverture du pays se fera dans des conditions sanitaires strictes. Pour l’heure et jusqu’au 30 juin, un test obligatoire est effectué lors de l’arrivée à l’Aéroport International d’Athènes pour les passagers en provenance d’Albanie, de Belgique, de France, d’Italie, de Macédoine du Nord, du Pays-Bas, du Portugal, d’Espagne et de Suède, et de pays hors espace Schengen.

 

À cela s’ajoute un auto-confinement pendant 24h dans l’hébergement du choix du touriste (à sa charge) à Athènes jusqu’à réception des résultats du test. Un formulaire de contact (PLF – Passenger Location Form) est par ailleurs fourni à tous les passagers à l’enregistrement ou à bord de l’appareil, à remplir et à remettre aux autorités lors de l’arrivée en Grèce. Enfin, une quatorzaine obligatoire est mise en place en cas de résultat positif.

 

À noter que les passagers en transit via Athènes peuvent poursuivre leur voyage jusqu’à leur destination finale où ils doivent, là aussi, s’autoconfiner jusqu’à l’annonce des résultats de leur test.

Formulaire et QR Code

A partir du 1er juillet, tous les aéroports de Grèce ouvriront à nouveau aux vols internationaux, les ports de Patras et Igoumenista accueilleront de nouveau des ferries en provenance d’Italie et tous les autres ports du pays seront rouverts aux bateaux de croisière.

 

Avec, là aussi, un nouveau dispositif de sécurité annoncé. Tous les voyageurs arrivant en Grèce devront remplir un formulaire en ligne PLF (Passenger Load Factor) avec leurs informations de contact en Grèce. Mais le test ne sera plus obligatoire. Les voyageurs seront en effet invités à remplir un questionnaire en ligne 48 heures à l’avance et recevront un code-barre (QR Code) qui déterminera s’ils doivent être soumis à un test de dépistage à leur arrivée.

 

En cas de test positif, les voyageurs auront l’obligation d’effectuer 14 jours de quarantaine dans un hôtel désigné par le gouvernement.

Publié par Brice Lahaye
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *