Guadeloupe : l’hôtellerie monte en gamme, retour de l’Arawak

Destination

Maillon faible de la destination, l’hôtellerie guadeloupéenne est le théâtre de rénovations qui vont améliorer son niveau de qualité. Le retour sur le marché de l’Arawak en 4 étoiles et la montée en gamme de la Toubana en 5 étoiles en sont des exemples.

Thierry Gargar, directeur général adjoint du Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe, ne le nie pas, la qualité de l’hôtellerie laisse quelque peu à désirer « d’où notre volonté de continuer sa rénovation en accompagnant les hôteliers dans une montée en gamme ».

 

C’est ainsi que l’hôtel Arawak, au Gosier, vient d’être repris par le groupe Manioukani dirigé par le Docteur Pierre Sainte-Luce, spécialisé dans les hébergements médicalisés, pour une rénovation complète. Etablissement mythique de la Guadeloupe, il a notamment été labellisé Framissima à la « belle époque », il était fermé depuis 2009 et sera rénové de fond en comble, des travaux qui devraient s’achever en décembre prochain. Avec 112 chambres de niveau 4 étoiles, dont 3 suites au dernier étage, une salle de séminaire de 250 places, il fera la part belle à l’art : des œuvres originales de peintres feront partie de la décoration des chambres mais il mènera aussi une politique active d’expositions. Retour en brochures pour la prochaine saison.

Au Toubana, 4 étoiles situé à Sainte Anne, les propriétaires M. Et Mme Vial-Collet rénovent cet été les parties communes en profondeur pour appuyer la demande d’un nouveau classement en 5 étoiles qu’ils seront ainsi seuls à détenir sur l’archipel ; une façon aussi de satisfaire la clientèle américaine qui, après la crise de 2009, a fait son retour grâce à l’arrivée de la compagnie Norwegian.

Au Fort Royal, à Deshaies, le groupe suédois Langley procèdera également, dès cet été, à une rénovation progressive des 133 chambres du bâtiment principal sans changer son classement en 3 étoiles. Le Fleur d’Epée, au Gosier, lance de son côté un programme partiel de rénovation de ses 187 chambres dans le style plus contemporain donné à ses nouvelles Junior suites.

 

Changement de propriétaire au Relais du Moulin, à Sainte Anne, racheté tout récemment par Jean-Claude Loret, un professionnel bien connu (Hertz Antilles, réceptif Cœur des Îles). Dans ce 4 étoiles de 60 chambres et suites, le nouveau patron a certes conduit des changements et réaménagements par petites touches mais il affiche surtout l’ambition de se distinguer par une qualité de service haut de gamme et personnalisé digne du label Charme et Caractère qu’il défend.

Publié par Jean-Pierre Marinot
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *