Héliades à la conquête de quatre nouvelles destinations

Destination

"C’est parce que la Grèce a connu trois années difficiles qu’Héliades a été contraint de se diversifier". C’est ce qu’a indiqué Jean Brajon, DG du TO, à l’occasion de la convention du Snav Méditerranée qui s’est tenue à Loutraki et Athènes du 6 au 9 octobre."Avec une chute de l’activité de l’ordre de 15 à 20%, il fallait sortir de la destination" souligne le dirigeant qui a près s’être lancé sur le Cap Vert et le Brésil, programme cet hiver avec la maison mère XL Airways quatre nouveaux pays. Il s’agit là de la République Dominicaine, de la Martinique, de la Guadeloupe et de La Réunion. Des vols seront au départ de Paris mais également de la province.
Cette diversification n’empêche pas Héliades de tabler sur un chiffre d’affaires 2013 "en augmentation de 20%" par rapport à 2012. "Nous avons enregistré une baisse de 32% du chiffre d’affaires promotions et une amélioration de 10% du prix moyen de vente" constate Jean Brajon. Il insiste aussi sur le fait que le chiffre d’affaires réalisé par les agences de voyages a "augmenté de 25%" ce qui prouve "qu’il n’est pas utile de casser les prix sur Internet pour vendre". "Le but c’est de vendre sur catalogue. La partie conseil est prépondérante dans les agences" poursuit le dirigeant qui déplore toutefois qu’au niveau des ventes "Athènes n’ait pas retrouvé sa place qui était la sienne". La convention du Snav Med qui a mobilisé quelque 85 participants fera peut-être changer la donne.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *