Ile Maurice : les Européens boudent la destination

Destination

Au premier trimestre 2014, les arrivées touristiques à l’île Maurice ont connu une légère baisse (-0,8%) par rapport à l'an dernier. La désaffection des marchés européens en est la cause principale.

Le tourisme à l’île Maurice est en baisse en termes d’arrivées selon l’agence Reuters qui cite des données gouvernementales publiées jeudi 10 avril. L’île de l’océan Indien a accueilli 263716 touristes durant le premier trimestre 2014, en baisse de 0,8% sur la même période de l'an dernier.

Les marchés européens, qui constituent deux tiers de la clientèle touristique, ont perdu 4,3% sur le premier trimestre 2013, à 151.861 touristes. La France, par exemple, est en baisse de 4% et le Royaume-Uni, de 4,9%.

La perte est compensée par des marchés asiatiques que le gouvernement mauricien souhaite développer. Les arrivées touristiques de Chine ont ainsi progressé de 93,4%, à 18.034 visiteurs.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. c’est une belle île,avec un peuple très divers et pacifique,aucune agressivité ,par contre vous louez une maison , et a l’arrivée vous vous trouvez dans un autre logement qui n’a rien a voir ,normal , entre temps ils ont trouvés une location plus longue , j’ai même vu deux femmes sur le trottoir sans savoir ou aller!!dommage on y seraient bien retournés encore deux mois , mais cela nous a gâchés nos vacances

  2. C’est ce qui peut arriver quand on essaie de réserver en direct une location au lieu de passer par son agence de voyages qui au moins vous garantie la prestations pour laquelle vous aurez payé!!!
    Cela peut arriver n’importe où et pas seulement à Maurice…
    Personnellement j’aime beaucoup cette île et ses habitants, mais l’île Maurice c’est l’île Maurice et ça reste une destination chère par rapport à d’autres…. tout dépend de ce que l’on attend de ses vacances

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *