Israël: huit pros du tourisme françaises en eductour

Destination
Avec Tel-Aviv en arrière-plan, elles représentent 8 entreprises du voyage françaises : Kuoni, Voyamar, la Route des Voyages, Evaneos, Marco Vasco, Ikhar,Galeries Lafayette Voyages et Carrefour Voyages.

Du 7 au 14 février, 8 représentantes de tour-opérateurs et réseaux d’agences de voyages participent à la Convention du tourisme en Israël. Elles ont assisté à Tel-Aviv au salon du tourisme IMTM. L’eductour les a emmenées aussi voir Jérusalem, la mer Morte et Eilat.

 

 

Israël a annoncé une fréquentation touristique record de 4 millions de visiteurs internationaux pour l’année 2018, en progression de 14%. C’est dans ce contexte que se tient cette année la 8e Convention annuelle du tourisme israélien « Where else? ». Pendant six jours, du 8 au 14 février, 80 professionnels du tourisme venus de différents points du globe découvrent Israël.

 

Au programme, découverte du nord ou du sud du pays et une journée à l’IMTM Tel-Aviv. « Le salon international du tourisme méditerranéen est un équivalent local d’IFTM-Top Resa avec des exposants de diverses destinations et des fournisseurs du pays » explique-t-on à l’office du tourisme israélien.

 

8 Françaises en « Citiesbreak »

Pour la France, cette année encore, huit professionnels du voyage participent à la Convention. Les huit jeunes femmes représentent des tour-opérateurs -Kuoni, Voyamar, Ikhar, la Route des Voyages, Marco Vasco-, des agences de voyages -Galeries Lafayette, Carrefour Voyages- et un portail d’agences réceptives, Evaneos.

 

Les visites et découvertes les ont emmenées à Jérusalem et Tel-Aviv où les préparatifs de l’Eurovision (18 mai 2019) battent leur plein.  Elles ont pu voir notamment la différence d’ambiance entre les 2 villes. Comme dans la campagne de communication pour le tourisme israélien « Citiesbreak.com » qui promet 1 voyage/ 2 destinations. Des rencontres professionnelles étaient également au programme.

 

Un nouvel aéroport à Timna près d’Eilat

Dans le Sud et à la mer Morte, les représentantes françaises ont pu se familiariser avec les différentes offres possibles en Israël pour un tourisme pluriel. Les thématiques sont multiples: détente, soins et remise en forme à la mer Morte, plongée et loisirs à Eilat-mer Rouge, culture, sport et aventure en Judée, etc.

 

Dans cette région, le mois dernier, a ouvert le nouvel aéroport Ramon, à 20 minutes d’Eilat. Dimensionné pour être un aéroport international capable d’accueillir les gros porteurs, il a commencé ses opérations avec des compagnies domestiques.

 

L’an dernier, 360.000 Français ont visité Israël, ce qui représente une augmentation de 12% par rapport à l’année 2017. La France est le deuxième marché touristique d’Israël derrière les Etas-Unis (897.000 visiteurs) et devant la Russie (316.000 touristes).

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *