Israël : l’OT présente l’offre de la mer Morte en institut

Destination

C’est au Spa 28, au cœur de Paris, que l’OT d’Israël a convié des chefs de produits de tour-opérateurs à tester des produits de la mer Morte. L’occasion de découvrir en même temps l’offre hôtelière et les sites touristiques alentour.
 Moment détente pour la dizaine de chefs de produits (NF, Club Med, Intermèdes, Marco & Vasco…) invités par l’office de tourisme israélien. Soins, massages, collation, ils ont été chouchoutés ce mardi 18 novembre au Spa 28, à Paris, privatisé pour l’occasion. Efrat Groman, directrice de l’OT à Paris, et Laurent Gahnassia, directeur marketing, leur ont ensuite vanté les atouts de la région de la mer Morte. Avec en renfort des représentants de trois chaînes hôtelières, Isrotel, Holitel, Fattal, installées dans la station "balnéaire" d’Ein Bokek.
 
"Avec 15 hôtels du 2* au 5*, Ein Bokek, située à 2 h de Tel-Aviv, peut servir de base pour une visite en étoile vers Ein Gedi et son jardin botanique, vers Qumran où ont été découverts les fameux Manuscrits de la mer Morte ou bien à la forteresse antique de Massada qui accueille des spectacles d’opéra en été" a précisé Laurent Gahnassia.
 
La mer Morte avec sa forte densité en sel n’est pas comme les autres –on se rappelle l'affiche publicitaire du touriste en train de lire son journal en flottant sur l’eau. Mais l’air "chargé d’oxygène et de brome a aussi des vertus anti-stress" explique Laurent Gahnassia. Réputées pour soigner différentes affections dermatologiques, les boues de la mer Morte sont également prisées en cosmétologie. Des produits sur la qualité desquels les invités de l’Onit peuvent témoigner…
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *