Jardin d’Acclimatation de Paris : objectif 2,5 millions de visiteurs d’ici 2020

Destination

Après une métamorphose qui a nécessité neuf mois de chantier et une quasi fermeture du parc, le Jardin d’Acclimatation de Paris se félicite de son année 2018 qui a rassemblé plus de 1,85 million de visiteurs. Il s’agit là de la deuxième performance du parc observée depuis 50 ans rejoignant les 1,85 million d’entrées de 2016, derrière les 2 millions d’entrées de 2015.

 

 

Malgré une ouverture décalée d’un mois, qui lui a fait renoncer à la forte fréquentation des ponts du mois de mai, et une fin d’année difficile en raison des mouvements sociaux qui, le samedi, ont, parfois, interdit son accès, le Jardin d’Acclimatation de Paris a fait de 2018 « une année de records ». Ainsi les 20 et 21 octobre ont constitué le week-end le plus visité du parc avec 60 000 entrées à l’occasion du Grand Matsuri organisé autour de 500 artistes japonais dans le cadre de « Japonismes ». 2018 a aussi enregistré le plus grand nombre de journées à plus de 10 000 visiteurs : 33 en sept mois contre 11 l’année précédente sur une période comparable. Autre record,  celui de la plus forte moyenne de visiteurs quotidiennement accueillis avec pas moins de 6 000 personnes reçues depuis le 1er juin. Enfin près de 4 millions de tours d’attractions et de manèges ont été enregistrés depuis la réouverture.

 

Pour Marc-Antoine Jamet, le Président du Jardin d’Acclimatation : « Ces performances viennent valider les choix décidés avec notre partenaire la Compagnie des Alpes : la thématisation « steam punk » proposée par le « park designer » Thierry Rétif, la compatibilité entre respect de la tradition et exigence de modernisation, la réhabilitation concomitante de nos espaces verts et de notre patrimoine second empire, la montée en puissance des services proposés (en termes d’accueil d’événements et de restauration notamment). L’authenticité et l’excellence, c’est ce que souhaitaient nos visiteurs fidèles, mais c’était également la possibilité de nous mettre au niveau de nos concurrents pour nous ouvrir à d’autres publics régionaux, nationaux, internationaux. Si les défis à relever sont encore nombreux (ne serait-ce que l’ouverture dans huit semaines de la nouvelle Maison des Ateliers, superbement restaurée par l’architecte Jean-François Bodin), nous sommes sur la bonne trajectoire pour atteindre les 2,5 millions de visiteurs en 2020 et rejoindre le trio de tête (Disneyland Paris, Astérix) des parcs d’attraction et de divertissement français ».

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *