Jean-Marc Ayrault appelle à une mobilisation pour le tourisme

Destination

Mardi dernier, à l'issue d'une réunion interministérielle consacrée au tourisme organisée par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, et qui rassemblait une vingtaine de ministres dont Sylvia Pinel, chargée du Tourisme, celui-ci a annoncé dans un communiqué repris par l'AFP, que "le tourisme nécessite aujourd'hui en France une nouvelle mobilisation"."Notre pays est à la première place en nombre de touristes, mais seulement à la troisième en termes de recettes", derrière les Etats-Unis et l'Espagne, a indiqué Jean-Marc Ayrault. "Notre potentiel touristique est immense, mais pas encore totalement exploité". "Notre offre et nos équipements sont souvent de grande qualité, mais certains sont parfois dépassés", a-t-il dit. Les Assises seront lancées courant novembre et "s'achèveront au printemps 2014". Elles doivent permettre de mobiliser l'ensemble des acteurs concernés, publics comme privés, au travers de groupes de travail et d'échanges sur tout le territoire. "La réflexion portera notamment sur les voies et moyens d'une diversification plus forte de l'offre touristique française, son adaptation aux demandes des nouvelles clientèles, ainsi que l'amélioration de la compétitivité de notre offre que pourraient apporter un travail sur l'investissement, l'organisation de l'accueil, la formation professionnelle", a-t-il encore dit. Il a enfin rappelé que l'objectif fixé par François Hollande fin août est que la France dégage "le premier solde touristique de tous les pays européens". Et qu'en termes de recettes, elle repasse devant l'Espagne et devienne ainsi numéro un européen. "Le président de la République a demandé que le tourisme soit une priorité", a noté la ministre Sylvia Pinel devant des journalistes, en soulignant que le tourisme était "une politique transversale" et en invitant les Français à comprendre que "le tourisme est une chance".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (3)

  1. le tourisme la priorité pour qui ? l’Etat ? avec l’augmentation de la TVA en 2014, c’est sûr l’Etat va augmenter ses recettes… encore des paroles qui ne servent à rien…

  2. …que le gouvernement s’aperçoive que le tourisme en France est un gisement de richesses sous-exploité qui ne demande qu’a se développer pour autant que les pouvoirs publics corrigent les problèmes et anomalies qui freinent son expansion, largement identifiés par la profession.
    Grâce à sa situation au cœur de l’Europe, la diversité de ses régions et paysages, son histoire, sa gastronomie, son « french way of life »…le pays tout entier a tant à offrir qu’il est regrettable et très dommageable que tant de richesses, réparties sur tout le territoire restent , pour le moins, sous-exploitées au moment où le chômage s’aggrave dans tout le pays.
    De plus, pas de risque de délocalisation…et du 100% « made in France » : quelle industrie, aujourd’hui, peut mieux faire ?

  3. Pour avoir une plus grande ouverture pour notre pays, il serait judicieux de penser aussi aux handicapés pénalisés avec le métro, autobus, musées, restaurants… Qu’a-t-il était fait depuis les dernières décennies ? Allez voir aux Etats Unis leur structure depuis plus de 40 ans !!! Alors peut être aurions nous la seconde place.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *