Jin Tai Voyages veut créer des produits originaux pour les Français en Chine

Destination

Elle monte déjà des circuits en Chine pour expatriés.
Des professionnels français ont fait appel à ses services.
La perspective des JO offre de nouvelles opportunités.
L’agence de voyages Jin Tai est née en 1998 de la volonté d’une jeune femme chinoise, Jin, qui venait d’échouer au concours de l’ENA. Après avoir suivi à Pékin la filière de tourisme China International Travel Service pendant quatre ans, elle commence à travailler comme guide-interprète pour Sylvie Vidal, une Française installée à Pékin qui organise des circuits dans toute la Chine pour des expatriés francophones. Sa « patronne » quittant la Chine, Jin reprend le concept et monte sa propre affaire. Elle met ainsi sur pied des visites guidées de Pékin et des circuits découvertes de la Chine pour les Français expatriés, tout en développant parallèlement une collaboration active avec les filières françaises d’adoption. Elle propose l’accompagnement des parents adoptifs sur les lieux d’adoption, la traduction et la prise en charge des papiers administratifs du ministère des Affaires sociales. Elle assure l’accueil et le transport des parents partout en Chine, où elle a plus d’une quinzaine de « relais » dans toutes les provinces. « Depuis l’accord passé en 1997 entre la France et la Chine, qui facilite l’adoption d’enfants chinois par des parents français, 142 familles ont fait le voyage en 2000 et 200 en 2002 », explique-t-elle. Son agence emploie aujourd’hui six permanents à Pékin. Elle accueille environ 1 500 clients par an, ayant déjà travaillé avec des professionnels français, tels Gallia Voyages et Wagonlit Evenement, ou avec l’Ambassade de France (accueil de 60 sénateurs et députés français à Pékin en 1998), organise des visites sur mesure pour sa clientèle d’entreprises (congrès de pédiatres français en 2001, délégations presse d’EDF en 2003). Parmi les services proposés aux individuels et aux groupes, il y a bien sûr des visites guidées de Pékin et des sites plus connus comme la Cité interdite ou le Palais d’Été, mais aussi des circuits plus insolites, tels que la découverte des écoles d’Opéra de Pékin et celle des musées méconnus du public. Jin Tai Voyages organise également des conférences sur l’opéra chinois ou la calligraphie pour la communauté francophone de la capitale chinoise, produits appréciés du service culturel de l’Ambassade de France et de la CCI de Pékin.
Par ailleurs, l’organisation des JO de 2008 à Pékin donne à la jeune Chinoise l’occasion de monter des projets de produits au départ de France. Elle espère intéresser des professionnels français. Avec déjà dans ses cartons plusieurs circuits « sur mesure » en Chine, notamment dans les provinces du Yunnan ou au Tibet (lire ci-contre).
Des circuits hors des sentiers battus
Le circuit dans les provinces du Yunnan et du Tibet proposé par Jin Tai Voyages dure 17 jours et coûte 23 500 yuans par personne (soit environ 2 350 euros), pour un groupe de 6 à 9 personnes, et 21 500 yuans (soit environ 2 150 euros) pour un groupe de plus de dix personnes (hors vol, taxes d’aéroport, frais de visa et consommations personnelles). Il comprend l’hébergement en hôtels, le transport en car ou en jeep, les repas, le guide francophone ou anglophone sur place, les droits d’entrée pour les sites visités, les vols intérieurs, le guide de randonnée, les porteurs et les yaks, les équipements fournis et les frais d’entrée sur les territoires.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *