L’Afrique du Sud parie sur la proximité pour attirer les touristes

Destination

Fort de bons chiffres de fréquentation touristique dans le monde comme sur le marché français (+7,6% sur janvier-octobre), l'Afrique du Sud va affiner sa communication. Pour accroitre le nombre d'arrivées, South African Tourism (l'office de tourisme) a choisi le thème de la rencontre entre les gens. "A la rencontre de l'Afrique du Sud" est le nouveau slogan de la destination en 2014. Le pays souhaite en effet mettre l'accent sur les échanges entre les gens. Car si nombre de marchés émetteurs choisissent l'Afrique du Sud pour un safari photo, les Français, eux, expriment toujours cette demande de contact culturel et ici de rencontre avec les Sud-Africains. A ce titre la saison de l'Afrique du Sud en France (et inversement) qui s'est achevée l'an dernier "fut une excellente initiative" commentait ce matin, le ministre du Tourisme, Marthinus Van Schalkwyk. "Non seulement nos gouvernements ont pu approfondir leurs relations mais surtout les gens (artistes, chefs cuisiniers…) ont appris à se connaître. C'est un lien que nous devons entretenir", a-t-il ajouté.
L'office de tourisme sud-africain va donc lancer cette année une campagne en affichage et dans les cinémas "pour que les Français pensent à l'Afrique du Sud lorsqu'ils font la liste des pays où ils souhaitent partir en vacances" a précisé Linda Sangaret, directrice de l'OT à Paris.
Après la mort de Nelson Mandela et pour répondre au très grand intérêt des Français ainsi que de nombreux visiteurs en provenance du monde entier pour l'ancien leader, "nous préparons un programme très complet de voyage autour des lieux marquants de son parcours et de sa personne : là où il est né, là où il a vécu, la prison de Robben Island, etc." annonce Thulani Nzima, PDG de South African Tourism. Une belle façon de marquer les 20 ans de la démocratie en Afrique du Sud!
Quant aux agents de voyages français, 800 d'entre eux se sont familiarisés avec la destination grâce à l'opération "My Afrique du Sud" qui a permis de découvrir quatre provinces de ce vaste pays (Cap-Occidental en 2011, Kwazulu Natal en 2012, Gauteng en 2013 et Cap-Oriental en 2014). Et bien sûr, le programme d'e-learning leur donne les clés pour vendre plus et mieux des produits touristiques en Afrique du Sud.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *