La Grèce à nouveau perturbée par des grèves

Destination

Des manifestations à l'appel des syndicats du privé et du public étaient prévues mercredi à Athènes et dans d'autres villes grecques pour une grève générale de 24 heures, qui doit perturber surtout les transports maritimes.Il s'agit de la première grève générale de l'année, observée par les centrales syndicales du public (ADEDY) et du privé (GSEE), pour protester contre la poursuite d'une politique de rigueur pour la cinquième année consécutive depuis l'éclatement de la crise de la dette. "Non aux licenciements et au chômage partiel, protection des acquis sociaux et services publics", revendiquait l'Adedy dans un communiqué. Les navires commerciaux sont restés à l'ancre dans la majorité des ports, aucune liaison maritime ne sera pas effectuée entre les îles et le principal port du Pirée, près d'Athènes, en raison de la participation du syndicat des marins à la grève, selon le bureau de presse de la Marine marchande. Les chemins de fer (OSE) et le train de banlieue qui relie Athènes à l'aéroport d'Athènes étaient également en grève. Toutefois, les aéroports fonctionnaient normalement ainsi que le métro et le tramway d'Athènes, mais pas les trolleys qui étaient en grève pour 24 heures et les bus, dont les conducteurs étaient en grève jusqu'au soir.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *