La Guadeloupe met en avant ses événements sportifs et culturels

Destination
Les compétitions sportives de Guadeloupe peuvent être bien connues des amateurs et des agences de voyages spécialistes des événements sportifs, comme vo2max.

A travers des rendez-vous trail, jetski, golf…, la Guadeloupe offre un niveau de compétition international. Le patrimoine gastronomique et historique est mis en valeur à travers plusieurs festivals. Avec la promotion de 12 événements, le Comité des îles de Guadeloupe présente d’autres atouts de la destinations.

 

Il n’y a pas que les plages à La Guadeloupe ! Un événement peut aussi être l’occasion d’aborder la destination. C’est pourquoi le Comité du tourisme des îles de Guadeloupe présente une série d’événements printaniers. Entre la fin mars et la fin mai, ces festivals, courses et autres rendez-vous sont autant d’occasions pour planifier un voyage dans une ou plusieurs îles de la Guadeloupe.

 

Côté sports, on citera le Guadarun (31 mars-8 avril). Le raid aventure dont c’est la 9e édition cette année, passe par 6 îles de l’archipel pour un parcours d’une centaine de kilomètres. « Les participants viennent du monde entier, et des coureurs locaux les rejoignent à chaque étape. »

Sports physiques ou mécaniques

Le 7e Open de tennis (26 mars-1er avril) à Grande-Terre est un tournoi ATP « à partir de la 5e place pro ». Le meeting d’athlétisme de la Grande Caraïbe Région Guadeloupe donne l’occasion de voir « de grands champions » détenteurs d’un titre olympique ou de compétition mondiale. La 13e édition du Meeting Athlé se déroulera le 12 mai. En collaboration avec la FFA,  il a rejoint le circuit du Pro-Athlé tour l’an dernier.

Pour des sensations fortes, le Karujet du 10 au 13 mai à Basse-Terre est un championnat du monde de jetski offshore. Réputée difficile, voire « la plus difficile », la compétition guadeloupéenne (22e édition en 2018) attire des participants de plusieurs pays, et pour la première fois cette année du Moyen-Orient.

 

On citera aussi la 8e édition de l’open de golf de Saint-François. Sur un parcours dessiné par Robert Trent Jones, 120 professionnels et 130 amateurs (pro-am) vont participer. L’an dernier, c’est Alain Boghossian, devenu golfeur amateur de très haut niveau, qui avait parrainé la manifestation et animé des séances d’initiation au golf pour des enfants.

Le passé colonial et la musique

Côté culturel, le passé de l’archipel guadeloupéen donne un éclairage sur plusieurs manifestations. « httpIl ne s’agit pas que de l’époque coloniale et de l’esclavage. On s’intéresse aussi au peuple Karaïbe et à la population d’aujourd’hui » explique la responsable du festival Eritaj. La 4e édition sur Grande Terre va comprendre tableaux vivants, spectacles, conférences…

 

Fo An Fanmi fait désormais le lien entre les deux forts de la Guadeloupe, fort Delgrès  et fort Fleur d’Epée, et ceux d’autres pays de la région comme Cuba ou Haïti. Une sorte de tourisme régional et thématique via ces pièces d’architecture défensive, et les animations culturelles associées.

 

Pour les papilles, deux événements s’adressent au public : la Fête à Cabrit à La Désirade, voir le site du CTIG) et la Fête du Crabe (idem). Le premier permet de goûter du chevreau de La Désirade. Il a pour particularité d’avoir un gout naturel et salé. Tandis que le second fait gouter un aliment lié de près à l’histoire de l’archipel -le crabe ayant régulièrement permis aux populations d’attendre l’arrivée des denrées amenées par bateau. »

 

Autre manifestation en lien fort avec le passé guadeloupéen, la 19e édition de Terre de Blues. Du 18 au 21 mai, à Marie-Galante, des joueurs et musiciens de différents pays ainsi que de Guadeloupe vont jouer et chanter en public. Plusieurs concerts sont programmés. Les amateurs de films iront, eux, vers le Festival international de cinéma, Femi, qui fêtera ses 25 ans l’an prochain en 2019. Le festival présente trois cinémas : des Antilles et de l’outre-mer, de la Caraïbe (Trinidad et Tobago, République dominicaine) et du Sud (Afrique, Maghreb).

 

 

-
Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *