La Normandie fait le plein pour les cérémonies du 6 juin

Destination

17 chefs d’État attendus sur des plages normandes sous haute surveillance.
Les hébergements, tous types confondus, pris d’assaut dans un rayon de 50 km.
Un rendez-vous médiatique mondial à ne pas rater pour les réceptifs français.
Ce week-end, la Normandie célébrera le D-Day, le jour le plus long qui a vu débarquer il y a 60 ans près de 150 000 soldats alliés sur les côtes normandes. La commémoration de cette date clé de l’histoire contemporaine, symbole du début de la libération de l’Europe de l’emprise nazie, devrait attirer pas moins de 17 chefs d’État et de gouvernement. Le président Bush, la reine Elizabeth II, le Premier ministre Tony Blair, le chancelier Schroeder ou encore le président Poutine ont notamment répondu présent à l’invitation du président Chirac, soulignant ainsi la dimension éminemment politique prise par l’événement dans le contexte actuel. Un contexte qui met ces festivités sous tension, obligeant les autorités françaises à placer depuis mardi le territoire national sous alerte Vigipirate de niveau rouge. Quelque 8 000 militaires, 6 000 gendarmes, 3 300 policiers assureront ainsi la sécurité des cérémonies du 5 au 7 juin. Des patrouilles contrôleront les trains, et l’espace aérien français sera partiellement interdit. Des « zones sanctuarisées » ont été définies où la circulation et l’accès seront interdits au public, sauf autorisation. Malgré ces désagréments, les professionnels du tourisme devraient néanmoins tirer quelques bénéfices de cet anniversaire. Si certains avancent le chiffre d’un million de visiteurs, le CRT de Normandie estime pour sa part la fréquentation à l’occasion des cérémonies du week-end aux environs de 300 000, dont 20 000 vétérans. Jusqu’au 8 juin, tous les hébergements situés dans un rayon de 40 à 50 km affichent complet. « Pour les individuels, les taux de disponibilité se situent entre 10 et 25 % selon la proximité », précise Jean-Claude Demais, directeur du CRT. Mais ce sont surtout les effets induits par la couverture médiatique exceptionnelle qui devraient profiter aux réceptifs. Un rendez-vous à ne pas manquer pour démontrer la qualité de l’accueil français…

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *