La Nouvelle-Calédonie dévoile ses atouts au salon International de la plongée

Destination

La 21e édition du salon internationale de la plongée sous-marine se déroule du 11 au 14 janvier 2019 à Paris expo, porte de Versailles. L’occasion pour la Nouvelle-Calédonie (stand K06) de mettre en avant ses atouts.

 

De nombreuses animations telles que des conférences, un tirage au sort, des distractions pour les plus petits et la présence des célèbres apnéistes Umberto Pelizzari et Pierre Frolla viendront chaque jour rythmer le parcours des visiteurs.

Sur place, deux centres de plongée de Nouméa accueilleront les visiteurs : Philippe de Iatok Diving Paradise et Martial de Plongée Passion, seront présents pour répondre à toutes les questions et présenter les nombreux atouts de la destination.

Entouré d’une barrière de corail, l’archipel a tout pour séduire les amoureux des excursions marines. Une biodiversité foisonnante et endémique (nautiles, loches bleues, raies léopard…), une variété et une diversité des sites (canyons, failles, grotte, épave…) ainsi qu’une affluence discrète qui ravira les plongeurs.

D’une profondeur moyenne de 20 mètres, le lagon calédonien est l’un des plus grands du monde. Sa superficie de 24 000 km² dont 15 000 km² inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008, enchante débutants et initiés pour tous les types de plongée (masque-tuba, bouteille, apnée).

Riche d’une flore luxuriante et colorée ainsi que d’une faune de 2 000 espèces de poissons, 350 espèces de coraux et quelques 20 000 invertébrés, le lagon est particulièrement riche. Les nombreux sites de plongée sont répartis sur l’ensemble de l’archipel : La Fausse passe de l’île Verte à Bourail, la Cathédrale à Hienghène ou encore La Vallée des gorgones sur l’Île des Pins par exemple, sont des spots à ne surtout pas manquer.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Le problème de la Nouvelle-Calédonie est que le voyage est long et encore coûteux à cause du monopole d’Air Calin entre le Japon et la Grande Terre. De plus les prix d’un séjour sont élevés (plus qu’en… Norvège !) et que les prestations ne sont pas à la hauteur…

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *