La Provence à Paris : rencontres entre pros

Destination

Comme chaque année, la Provence « investit » la capitale à la rencontre des agences parisiennes. A chaque fois dans un cadre original et prestigieux. C’est donc le musée Baccarat et son restaurant le Cristal Room (trois petits déjeuners organisés les 12, 14 et 19 octobre) qu’a choisi l’association Provence Alpes Tourisme International (Pati) pour faire se rencontrer prestataires locaux (essentiellement des hôteliers et des restaurateurs) et agences réceptives et incentive. Le tout dans une ambiance conviviale et décontractée. « Les prescripteurs sont tellement difficiles à mobiliser. Dans un tel lieu, c’est peut-être plus facile. En fait, nous sommes un accélérateur de business, affirme William Reinbeault, délégué général de l’association. Entre janvier et octobre, nous avons traité une centaine de dossiers générant quelque 12 000 nuitées. » Créée à l’initiative de la chambre de commerce et d’industrie de Marseille Provence, Pati fédère près de 200 professionnels (chiffre en augmentation constante). « Les agences parisiennes ou les TO sont tellement sollicités, là, en deux heures, on en voit une vingtaine. C’est forcément fructueux et c’est pour cela que je reviens à chaque fois », déclare Philippe Lapique, directeur commercial du groupe Najeti, hôtels & golfs. Pour Marion Girard, spécialisée sur la clientèle groupe et allemande chez DB France, c’est une formidable occasion de découvrir de nouveaux produits. « Lorsqu’un client me demande le sud de la France, je sais maintenant où l’envoyer. » Outre l’organisation de petits déjeuners, de workshops ou encore d’éductours, Pati a développé parallèlement un réseau de représentants dans plusieurs pays (États-Unis, Royaume-Uni, Benelux et, bien sûr, la France avec Paris). L’association qui bénéficie du soutien total de la CCI Marseille Provence multiplie les opérations de promotion. Ce qui, à terme, pourrait bien donner des idées à d’autres institutions régionales.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *