La station balnéaire de Dahab, en Egypte, a été victime lundi soir d’un triple attentat faisant 22 morts et 150 blessés

Destination

La folie meurtrière s’est à nouveau abattue lundi soir sur l’Egypte, théâtre d’un terrible attentat sur un marché de la station balnéaire égyptienne de Dahab sur la mer Rouge. Les trois explosions provoquées par des bombes actionnées à distance ont eu lieu à 19 h 15 locales (17 h 15 GMT) à quelques minutes d’intervalle. Les attentats, qui ont visé deux restaurants et un supermarché, auraient fait 22 morts (dont quatre étrangers) et plus de 150 blessés. Dahab fait partie d’une région touristique comprenant notamment Charm el-Cheikh, Sainte-Catherine et Thor dans le Sinaï, trois lieux qui, à cette époque de l’année, sont très fréquentés par les touristes étrangers et égyptiens à l’occasion des fêtes du printemps. La ville de Charm el-Cheikh avait déjà été frappée par un attentat en juillet 2005, qui avait fait plus de 70 morts. En octobre 2004, des attentats avaient également frappé la ville de Taba à la frontière israélo-égyptienne et des camps de vacances de la région, faisant 34 morts.
Ce nouvel attentat intervient alors que le pays enregistre depuis plusieurs mois un net recul de la fréquentation touristique en provenance de l’Hexagone, certains voyagistes accusant jusqu’à 40 % de baisse de leurs réservations cet hiver. Tout récemment, Nahed Rizkayant, directrice de l’Office de tourisme égyptien à Paris, reconnaissait n’avoir « jamais connu une désaffection des Français pour l’Egypte aussi longue et aussi importante depuis 25 ans »… Nous reviendrons plus en détail sur ce tragique événement dans notre édition de demain.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *