La Thaïlande compte sur les Spas pour son tourisme

Destination

La ville de Chiang Mai bénéficie de 12 ME pour construire un centre de beauté.
Un axe de communication pour l’office du tourisme de Thaïlande à Paris.
Le pays espère accueillir 12 millions de touristes cette année, soit + 23,7 %.
La Thaïlande compte beaucoup sur ses Spas pour doubler le nombre des touristes et atteindre l’objectif de 20 millions d’arrivées que le gouvernement a fixé pour l’horizon 2008. Le royaume, dont l’efficacité pour accueillir les touristes n’est plus à démontrer, compte pas moins de 1 200 opérateurs de Spas, de centres de massage et de soins du corps qui offrent aussi des cours de yoga et de méditation. Ils ont déjà attiré dans le pays des célébrités internationales comme David et Victoria Beckham ou encore Liz Hurley. Le gouvernement a notamment décidé la semaine dernière de développer les capacités de la deuxième ville du pays, Chiang Mai (nord), en lui apportant quelque 12 millions d’euros pour en faire un centre de beauté réputé dans le pays. L’industrie de la beauté et de la santé – les dentistes, par exemple, ont une excellente réputation qui a largement dépassé les frontières du royaume – connaît une explosion en Thaïlande, pays réputé pour ses massages traditionnels. Le gouvernement, avec l’aide de cette nouvelle niche, espère porter en 2008 les rentrées touristiques à 14 milliards d’euros. L’office de tourisme à Paris a fait d’ailleurs de cette activité un axe de communication pour convaincre les touristes français de revenir en nombre en Thaïlande. Il faut bien dire que le pays peine à se remettre des conséquences du Sras, de la grippe aviaire ou encore des affrontements dans le sud du pays, à la frontière de la Malaisie, qui ont opposé l’armée gouvernementale à des milices musulmanes. Néanmoins, première destination du Sud-Est asiatique, la Thaïlande attend 12 millions de touristes cette année contre 9,7 millions de visiteurs l’an dernier. Elle estime ainsi recueillir quelque 7,6 milliards d’euros de devises.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *